mardi 25 février 2020


Les biotechnologies ont déjà connu des crises plus ou moins profondes questionnant leurs avancées scientifiques et technologiques (anticorps monoclonaux, thérapie génique, pharmacogénomique…) Avons-nous aujourd’hui des signaux, même de faible intensité, de la survenue d’une glaciation, comme le suggérait Laurent Alexandre, dans une tribune récente (*) ? Une réponse rapide serait probablement non Certes, pour certains milieux financiers européens, les sciences du vivant et leurs applications pourraient avoir atteint un premier plateau Cependant, aux USA, l’engouement financier ne se dément pas Car les IPO qui, pour certains, sont une