mercredi 12 août 2020


La récente opération de rachat de Nuevolution par Amgen a envoyé un coup de projecteur sur les « DNA-encoded libraries (DEL)» ou bibliothèques chimiques codées par l’ADN Il y a plus de 25 ans, Richard Lerner et Sydney Brenner souhaitaient mettre un code sur les petites molécules de la pharmacopée, pour les reconnaître et les répliquer plus facilement Le concept, très innovant, consiste à apposer une étiquette ADN unique à chaque composant chimique ou building block, et ainsi permettre de travailler sur des quantités de molécules de chimie organique


Étiquettes :