mardi 4 août 2020


La crise de la Covid-19 aurait-elle modifié en profondeur la vision de nos politiques sur le financement des startups technologiques ou est-ce le premier effet du monde d’après ? Ces derniers temps, c’est littéralement une pluie de milliards qui se déverse sur les start-ups et la Deep Tech française Remarquons toutefois que cela avait débuté avant le confinement, puisqu’en mars dernier, c’est 4 milliards d’euros que Cédric O et son ministre de tutelle se proposaient de mettre à la disposition des entrepreneurs