mardi 27 octobre 2020


Cette étude portait sur 68 patientes atteintes de cancers gynécologiques exprimant AMHRII

Par Rédaction , dans Essentiel , le 26 mai 2019

Monde

Novartis choisit la France pour lancer son deuxième « Biome », son premier laboratoire d’innovation digitale en Europe. Cet espace de 250 m² sera situé à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) pour permettre aux start-up hébergées de répondre à certaines problématiques qui se posent dans le secteur pharmaceutique. Une installation effective sur le site est prévue d’ici la fin de l’année.

Madaket Health, plateforme américaine de soins de santé basée sur le cloud et destinée à simplifier l’échange de données administratives entre les payeurs et les fournisseurs, a dépassé les deux millions d’inscriptions numériques. Ce cap marque une étape importante dans la mission de l’entreprise consistant à devenir le standard de facto pour l’automatisation des transactions administratives et la réduction des inefficiences entre les payeurs et fournisseurs de soins de santé.

Novocure (NVCR) décroche l’approbation de la FDA pour son dispositif NovoTTF-100L en association avec une chimiothérapie pour le traitement en première intention du mésothéliome pleural malin (MPM), un cancer de la plèvre. NovoTTF-100L est un traitement anticancéreux antimitotique non invasif qui fonctionne en délivrant délivre un champ électromagnétique dans la région de la tumeur. Ces champs sont réglés sur des fréquences spécifiques qui perturbent la division des cellules cancéreuses.

BIOTECHFINANCES N°857 27/05/2019

Coté

Abivax (ABVX) a présenté les résultats à neuf mois de son étude de phase IIa de maintenance dans la rectocolite hémorragique, lors de la conférence internationale de gastro-entérologie (DDW), qui démontrent l’efficacité et la tolérance à long terme d’ABX464. L’extension de cette étude de maintenance, initialement de 12 mois, à un total de 24 mois a été approuvée par toutes les autorités de régulation et les comités d’éthique concernés.

Carmat (ALCAR) annonce la reprise de la production des prothèses de cœur pour la deuxième cohorte (10 patients) de son étude pivot. La medtech a effectué plusieurs changements dans ses procédés, notamment pour éviter des risques de dysfonctionnement susceptibles d’affecter le module électronique de la prothèse. Carmat prévoit de reprendre les implantations pour la deuxième cohorte d’ici la fin du troisième trimestre 2019, et de soumettre son dossier clinique en vue d’obtenir le marquage CE en 2020. Le titre progresse de 4,4 % cette semaine.

Deinove (ALDEI) présentera au congrès annuel de l’American Society for Microbiology 2019 les résultats de l’évaluation in vitro du DNV3681 contre Bacillus anthracis et Francisella tularensis, des bactéries classées dans la catégorie « haute priorité » des menaces bioterroristes. C’est l’Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’armée américaine (USAMRIID) qui a évalué le DNV3681. Il a démontré une efficacité in vitro supérieure à celle de la Ciprofloxacine, produit de référence.

GenSight (SIGHT) organisait cette semaine une journée investisseurs à New York. Les dirigeants ont évoqué les récents résultats des études de phase III REVERSE & RESCUE, menées avec sa thérapie génique GS010, chez des patients souffrant de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL), ainsi que la stratégie réglementaire du produit.

Lysogene (LYS) annonce de nouvelles nominations au conseil d’administration. Le Dr Mathieu Simon est nommé par cooptation en qualité d’administrateur indépendant. Ex-vice-président de Cellectis, il est aujourd’hui conseiller auprès de la Commission européenne. De plus, Karen Aiach, fondatrice et CEO de Lysogene, est également nommée présidente du conseil d’administration, à la place d’Annette Clancy qui occupait ce poste depuis 2015.

Theranexus (ALTHX) a présenté de nouvelles données scientifiques sur « les interactions neurogliales » au congrès NeuroFrance du 22 au 24 mai à Marseille, et à la conférence « Advances in cell based screening in drug discovery » en Suède, à la même date. En mars, la biotech a abandonné près des deux tiers de sa capitalisation, suite à la publication des résultats d’une étude de phase II menée avec THN102 (lire Biotech Finances no 846).

Valneva (VLA) a annoncé de nouveaux résultats positifs de phase I pour son candidat-vaccin contre le chikungunya, VLA1553, qui bénéficie du statut Fast Track de la FDA. L’étude visait à évaluer l’innocuité et l’immunogénicité du vaccin après une injection unique de trois dosages différents. Les résultats révèlent une bonne tolérance dans les groupes ayant reçu des doses faibles et moyennes. La biotech nantaise souhaite présenter un plan de développement pour son vaccin lors d’une journée investisseurs le 9 juillet à New York.

SuperSonic Imagine (SSI) va installer huit plateformes échographiques Aixplorer MACH 30 au sein du Réseau radiologique romand (3R) en Suisse. Il s’agit du plus grand groupe privé de radiologie de la Suisse francophone. Ce réseau compte 10 centres de radiologie de proximité équipés des dernières technologies. Les nouveaux échographes seront utilisés en imagerie générale, en imagerie du sein, musculo-squelettique et abdominale.

Advicenne (ADVIC) projette de coter ses actions sur le marché réglementé d’Euronext Bruxelles. Les actions ordinaires d’Advicenne sont actuellement cotées sur Euronext Paris et seraient, dans le cadre de la cotation secondaire proposée, également admises aux négociations sur Euronext Bruxelles. La société bénéficierait ainsi d’une cotation croisée (cross listing) sur les deux plus importants marchés d’Euronext pour les sociétés du secteur des sciences de la vie. Cette opération vise à accroître davantage la visibilité des actions d’Advicenne en Belgique et au-delà.

EOS imaging (EOSI) a installé son système EOS à l’Hospital for special surgery (HSS), régulièrement classé premier hôpital orthopédique des États-Unis par US News & World Report depuis neuf ans. HSS est le plus grand centre médical universitaire au monde dédié aux pathologies musculo-squelettiques, et effectuant plus de 33 000 interventions chirurgicales par an.

Genfit (GNFT) va lancer un programme de combinaisons destiné à stimuler des voies métaboliques complémentaires dans la NASH. Une étude de preuve de concept débutera au deuxième semestre 2019 afin d’évaluer la sécurité et la tolérabilité de combinaisons associant à elafibranor un agoniste du récepteur GLP-1 ou un inhibiteur de SGLT2. Il s’agit d’une étude multicentrique conduite aux États-Unis sur une durée de 24 semaines.

BIOTECHFINANCES N°857 27/05/2019

Non coté

France Biotech attend 450 participants pour ses journées HTID (HealthTech Investor Days) qui se tiendront les 24 et 25 juin prochains à Paris. Cet événement, dont c’est la première édition, réunira dirigeants de biotechs et de groupes industriels, investisseurs et experts, combinera « one-to-one » et conférences thématiques.

[box type= »info » align= » » class= » » width= » »]GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai clinique de phase Ia/Ib avec murlentamab dans les cancers gynécologiques de stade avancé. Cette étude portait sur 68 patientes atteintes de cancers gynécologiques exprimant AMHRII. L’essai a démontré une bonne tolérance et une activation du système immunitaire sous murlentamab (GM102) en monothérapie et en association avec une chimiothérapie.[/box]

Lifearc, une organisation chargée de gérer les droits de propriété intellectuelle de l’United Kingdom Medical Research Council, vient de céder pour 1,3 Md$ ses redevances futures sur les ventes de Keytruda, un produit d’immuno-oncologie et l’un des médicaments phares du groupe américain de Merck & Co. Ces droits ont été acquis par CPPIB, un fonds de pension canadien. En 2016, Lifearc avait déjà vendu une partie de ses redevances à un fonds de capital-investissement pour 150 M$.

Robocath renforce son comité médical avec l’arrivée de trois experts internationaux en cardiologie interventionnelle : les Pr Haude et Nef (Allemagne) et le Dr Lorgat (Afrique du Sud). Ils joueront un rôle dans l’élaboration de la stratégie clinique de la société. Après avoir décroché le marquage CE début 2019 pour son dispositif de chirurgie robotique R-One, Robocath va conduire une étude clinique multicentrique dans six hôpitaux de référence en Europe. Le lancement commercial en Europe et au Moyen-Orient est prévu pour 2020 (lire Biotech Finances no 846).

Zionexa annonce l’acceptation par la FDA de la demande d’autorisation d’EstroTep, un biomarqueur destiné au diagnostic du cancer du sein. Composé d’une molécule d’estradiol et d’un radiomarqueur (fluor 18), EstroTep permet d’identifier l’origine des cellules métastatiques et de confirmer leur sensibilité à l’hormonothérapie. Il est aussi le produit le plus avancé de cette biotech, spin-off de Cyclopharm, qui a levé 5 M€ en septembre dernier (lire Biotech Finances no 825).

BIOTECHFINANCES N°857 27/05/2019

En vue

Géraldine Börtlein

La directrice d'Alcimed a été élue cette semaine vice-présidente de l'Association des conseils en innovation. Cette association représente 70 sociétés de conseil, regroupant 5000 collaborateurs.


Jérôme Bourreau

Le CEO d'Anamnèse, plateforme d'intelligence artificielle pour la performance du parcours de soins, a levé 500 k€ auprès de Gérald Vignal Pdg-fondateur de Studioholding, coordinateur de soins ville/hôpital possédant 50 franchises en France, et de Ross McInnes, président de Safran, précédemment administrateur de la Générale de santé.


Isabelle Richard,

chercheuse CNRS au sein d'une unité Inserm au Généthon, le laboratoire de l'AFM-Téléthon, a démontré l'efficacité d'une thérapie génique et déterminé la dose efficace pour traiter une maladie rare du muscle, la gamma-sarcoglycanopathie, chez des modèles murins de la maladie. Un premier essai clinique est en cours de préparation.


Les chiffres

4,5 Md$

Le marché européen de l'instrumentation dédiée à la chirurgie cardiaque en Europe, à l'horizon 2024. Ce même marché pèse aujourd'hui 2,7 Md$.

164,8 M$

Le marché indien des bioréacteurs en 2027, contre 94,6 M$ en 2018. La croissance est principalement attribuable à la progression du nombre de fabricants de bioréacteurs locaux, à l'évolution rapide de l'industrie pharmaceutique et aux activités pharmaceutiques et biotechnologiques (source ResearchandMarket).

17

Le nombre d'entreprises qui se présenteront sous la bannière de Lyonbiopôle au prochain BIO. Les participants sont Alizé Pharma, ANS Biotech, BD, BioFilm Pharma, CarThera, CEA Leti, Cytoo, Elsalys Biotech, genOway, Netri, Neuronax, Novadiscovery, Prediction BioSciences, Roowin, Signia Therapeutics, Soladis et TransCure bioServices.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,