lundi 10 août 2020


BF

CERENIS – BIOTECHFINANCES n° 814 – 4/06/2018

Par Rédaction , dans Une , le 4 juin 2018

Quinze mois après la catastrophe qu’a représenté l’échec de l’étude CARAT – phase II évaluant son produit phare CER001 dans la réduction de la plaque d’athérome post-syndrome coronarien aigu (SCA) – la biotech toulousaine sort de son mutisme Il est vrai que le calendrier accélère Des résultats de phase III (étude TANGO) sont attendus à la fin de l’année avec le même CER001 – une nanoparticule similaire au cholestérol HDL naturel – dans la FPHA, une maladie rare Dans cette pathologie, caractérisée par une quasi-absence de cholestérol HDL chez les patients, les résultats seront blancs ou noirs « S’ils sont positifs, le potentiel de notre produit sera reconsidéré, y compris dans l’indication SCA », veut croire