mardi 22 septembre 2020


Monde

(BIOTECHFINANCES N°853 22/04/2019 – ESSENTIEL)

Du côté du Nasdaq… trois biotechs ont prévu de s‘introduire sur le marché new-yorkais cette semaine :

Brainsway (BWAY) lance modestement son IPO à 30 M$. La medtech développe et vend des dispositifs de neuromodulation non invasifs, qui utilisent sa technologie de stimulation magnétique transcrânienne profonde pour le traitement du trouble dépressif majeur (MDD) et du trouble obsessionnel-compulsif (OCD).

Hookipa Pharma (HOOK) prévoit, pour sa part, une introduction à hauteur de 100 M$. Le HB-101, basé sur la technologie VaxWave, est actuellement évalué dans le cadre d’un essai clinique de phase II sur la prévention des infections à cytomégalovirus.

Turning Point Therapeutics (TPTX) espère lever 125 M$. Son principal candidat-médicament (repotrectinib) fait actuellement l’objet d’un essai de phase I/II auprès de patients atteints du cancer du poumon non à petites cellules avancé. Avec les fonds de l’IPO, Turning prévoit d’entrer dans un essai de phase II avant la fin d’année.

À Boston, Talaris Therapeutics a finalisé un tour A de 100 M$. Les fonds serviront à faire progresser la FCR001, une thérapie cellulaire allogénique unique et exclusive de la société, vers un stade de développement clinique avancé dans de multiples indications liées au système immunitaire. Les VC sont Blackstone Life Sciences (lead), Longitude Capital et Qiming Venture Partners USA.

L’Américaine Redox, qui s’attaque à l’un des principaux obstacles à l’innovation dans le secteur de la santé : l’incapacité d’utiliser et d’échanger facilement des données entre les organisations de santé et les solutions logicielles existantes, vient de lever 33 M$ en tour C. Les investisseurs sont : Battery Ventures, 406 Ventures, RRE Ventures et Intermountain Ventures.

Coté

(BIOTECHFINANCES N°853 22/04/2019 – ESSENTIEL)

Catalent (CTLT), sous-traitant pharmaceutique américain, annonce un plan de rachat, pour 1,2 Md$, de Paragon Bioservices, une CDMO spécialisée en thérapie génique, virus oncolytiques et CAR-T. Cette opération intervient un mois après le rachat de Brammer Bio par Thermo Fisher pour un montant d’1,7 Md$. La transaction devrait se conclure au deuxième trimestre.

EOS imaging (EOSI) publie une position nette de trésorerie de 19,7 M€ au 31 décembre 2018, suite à l’émission d’obligations convertibles et à l’augmentation de capital réalisée en cours d’année. La medtech spécialisée dans l’imagerie médicale dévoile également une perte nette de 13 M€ contre 7,8 M€ en 2017, conséquence, notamment, d’un recul de son chiffre d’affaires (-4,4 %) l’an passé.

Genfit (GNFT) décroche le Breakthrough therapy designation pour son produit phare Elafibranor dans le traitement de la cholangite biliaire primitive. Ce statut a été accordé par l’autorité sanitaire américaine (FDA) sur la base des données de phase II présentées par la biotech lilloise dans cette indication, chez l’adulte, en décembre dernier.

Genomic Vision (GV) annonce le tirage de la première tranche d’1,5 M€ (émission de 6 818 182 actions nouvelles à 0,22 €) dans le cadre du financement en fonds propres mis en place avec la société Winance. Ce contrat porte sur un montant total de 5 M€, structuré en quatre tranches. L’opération, approuvée le 4 mars dernier en AG, servira à financer le besoin en fonds de roulement de la société.

GenSight (SIGHT) annonce les résultats de suivi à 72 semaines de l’étude RESCUE, une phase III menée avec GS010, le produit phare de la biotech, dans la neuropathie optique héréditaire de Leber dont la perte de vision remonte à moins de six mois. Ces résultats sont positifs et montrent une amélioration continue de l’acuité visuelle entre la semaine 48 et la semaine 72. Prochaine échéance : les résultats après 96 semaines de traitement pour l’étude REVERSE, attendus le mois prochain, et pour l’étude RESCUE lors du troisième trimestre.

Implanet (ALIMP) annonce aujourd’hui la mise en place d’une ligne de financement obligataire avec la société Nice & Green, pour un montant maximum de 3 M€ (300 obligations convertibles d’une valeur nominale de 10 000 €). Cette opération servira, entre autres, à financer la commercialisation de son produit phare, l’implant orthopédique Jazz, dédié à la fusion vertébrale, via un modèle de vente en direct en Europe. Jazz a d’ores et déjà obtenu l’autorisation réglementaire de la FDA, ainsi que le marquage CE.

Intercept, concurrente directe de Genfit (GNFT) dans la course à la mise sur le marché d’un premier médicament contre la NASH, a présenté de nouveaux résultats de sa phase III REGENERATE lors de l’International Liver Congress 2019. Ceux-ci portent notamment sur un groupe de population (per-protocol vs ITT). Mais ils n’ont pas convaincu les investisseurs, qui craignent que le profil de sécurité du produit ne limite son potentiel commercial. Le titre de la biotech américaine a reculé de 20 % ces cinq dernières séances. De son côté, Genfit a présenté de nouvelles données issues de l’essai clinique positif de phase II évaluant elafibranor dans la PBC (cholangite biliaire primitive). Ce candidat-médicament devrait débuter un essai clinique de phase III dans cette indication courant 2019.

Theraclion (ALTHE) a obtenu le marquage CE pour sa nouvelle plateforme d’échothérapie Sonovein dans le traitement des varices. Basée sur la même technologie d’ultrasons thérapeutiques que le dispositif historique de la société, Echopulso, Sonovein a été développée pour cibler l’ablation des varices qui ne peuvent être traitées chirurgicalement.

Theranexus (ALTHX) annonce une trésorerie disponible de 12,4 M€ au 31 mars 2019 (15 M€ au 31 décembre 2018). Le mois dernier, la biotech spécialisée en neurologie a abandonné près des deux tiers de sa capitalisation, suite à la publication des résultats d’une étude de phase II menée avec THN102 dans la narcolepsie. Les résultats d’un second essai clinique (phase IIa), mené avec le même produit dans la somnolence diurne excessive liée à la maladie de Parkinson, sont attendus au second semestre.

Cellnovo Group (CLNV) décale la publication de ses résultats annuels 2018 et du chiffre d’affaires du premier trimestre 2019, initialement prévue le 19 avril. Le changement est motivé par les procédures d’« Administration » et de conciliation ouvertes récemment à l’égard, respectivement, de sa filiale britannique Cellnovo Ltd au Royaume-Uni et de la société en France.

Quantum Genomics (ALQGC) a reçu les premiers avis favorables des comités d’éthique et des autorités réglementaires pour lancer l’étude de phase IIb QUORUM sur le firibastat dans le cadre du traitement de l’insuffisance cardiaque.

Non coté

(BIOTECHFINANCES N°853 22/04/2019 – ESSENTIEL)

TreeFrog Therapeutics a livré un premier lot de 143 millions de cellules souches pluripotentes induites (CSPi) humaines à l’Institut Imagine, à Paris. La biotech bordelaise a développé C-Stem, un système de culture cellulaire en 3D qui permet de produire des cellules souches en masse dans des délais réduits, tout en préservant leur intégrité génomique. Ce dispositif vise à réduire les coûts et à accélérer la bioproduction des thérapies cellulaires. Ainsi, TreeFrog a pu amplifier en environ sept jours les CSPi initialement fournies par l’Institut Imagine.

Le fonds de capital-risque AmorChem annonce un premier investissement à l’Université de Sherbrooke (UdeS). Un partenariat a été conclu avec l’UdeS et TransferTech Sherbrooke afin d’optimiser des molécules possédant des propriétés antibiotiques, développées par Pr François Malouin et Pr Éric Marsault. Le projet bénéficiera par ailleurs de l’accompagnement du Programme de soutien à la valorisation et au transfert–phase II du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, et du programme MITACS et de Fibrose Kystique Canada. Les montants n’ont pas été dévoilés. Doté d’un capital dépassant les 85 M$CAD, AmorChem a financé plus de 25 projets universitaires.

Biogen est conforté par le Journal officiel, qui a publié l’Agrément aux collectivités de SPINRAZA (nusinersen), le premier médicament autorisé dans le traitement de l’amyotrophie spinale 5q. Cette maladie dégénérative est la première cause génétique de mortalité infantile en France. Une note d’information aux établissements de santé, publiée au Bulletin officiel, précise les conditions et les modalités de prise en charge de SPINRAZA pour les patients atteints d’amyotrophie spinale.

En vue

Gilles Alberici

vient de célébrer avec brio les 10 ans de la Fondation Dominique & Tom Alberici. Plus de 100 projets associatifs accompagnés et 1,5 M€ de financements qui ont permis de mobiliser 11 M€ de soutiens.


Gilles Avenard

Les succès s'enchaînent pour le patron d'Acticor. Il devrait annoncer prochainement sa participation au board d'une belle société qui se déploie dans le domaine de la santé animale.


Cécile Théard Jallu

Avocate associée du Cabinet De Gaulle Fleurance et Associés, elle fera part de son expertise au croisement de l'IA et du terrain juridique lors d'une table ronde dont le thème sera La santé à l'ère de l'IA : défis juridiques et premières applications de terrain. Le 17 mai à Lyon.


Les chiffres

54,7 Md$

La taille du marché des CRO d'ici 2025, avec un taux de croissance estimé à 6,6 %.

11,64 Md$

Le marché mondial de la pharmaco-vigilance d'ici 2026. Il devrait se développer avec un taux de croissance de 13,3 % sur la période de prévision.

15,63 Md$

Le marché mondial des cellules souches devrait atteindre 15,63 Md$ d'ici 2025, avec un taux de croissance de 8,8 % sur la période.
Source chiffres : Research&market