jeudi 19 mai 2022


12L’innovation dans la recherche médicale a progressé de 3,8% en 2021 avec 31 958 brevets déposés auprès de l’Office européen des brevets (OEB) La croissance est tirée principalement par les demandes provenant des Etats-Unis et de l’Asie, tandis que l’Europe temporise après une excellente année 2020 En matière de technologies médicales, la Suisse fait néanmoins figure d’exception avec une hausse de 18% de dépôts  Tandis que le Royaume-Uni se démarque dans les produits pharmaceutiques, en augmentant de 12% ses demandes de brevets Pour sa part, la France demeure le 2e pays d’Europe le plus innovant derrière l’Allemagne dans la biotechnologie Elle doit ce succès aux programmes de recherche de l’Inserm et du CNRS, mais également à sa big pharma nationale Sanofi ainsi qu’à un vivier de petites entreprises healthtech Yann Ménière, l’économiste en chef de L’OEB nous commente le baromètre 2021

BF : Quelle tendance observez-vous sur l’innovation en santé ces dernières années ?

 Yann Ménière : On constate au cours des 5 dernières années une tendance lourde d’augmentation des dépôts de brevets européens dans la santé, segment qui regroupe les tehchnologies médicales, la biotechnologie et les produits pharmaceutiques Depuis 2016 les demandes dans la pharmacie ont augmenté de 54%, c’est la plus forte hausse par secteur, devant les technologies informatiques et numériques Sur cette même période, les demandes dans la biotechnologie ont aussi cru de 39% On peut y voir un effet COVID mais la dynamique haussière dans le secteur avait de toute façon commencé avant

BF : Parvient-on à mesurer