samedi 14 décembre 2019


Pour les dirigeants de Bone Therapeutics, l’année 2018 aura permis de « renforcer les bases » Cette période de consolidation a eu néanmoins de lourdes conséquences en bourse, avec une chute du cours de 55 % depuis fin janvier 2018, en grande partie due à la mise à l’arrêt de PREOB, une plateforme de thérapie cellulaire autologue destinée à la culture de cellules ostéoblastiques « Pour de nombreux investisseurs, les espoirs de revenus à court terme se sont envolés », reconnaît Thomas Liénard, CEO de Bone Sans pour autant abandonner la thérapie cellulaire, la société, dont l’autonomie financière s’étend jusqu’à fin 2019, s’est réorientée vers une seconde plateforme, ALLOB Dédiée à une culture de cellules


Étiquettes :