samedi 4 juillet 2020


BF

Après les USA, la biotech européenne peut-elle rebondir ?

Par Rédaction , dans BIOTECH , le 5 septembre 2013

Pour analyser les deals opérés en Europe durant le dernier semestre, il est intéressant d’aller regarder ce qu’il s’est passé aux États-Unis sur la même période Le secteur des biotechs nord-américain a en effet activé trois leviers majeurs pour son financement et l’impact est d’ores et déjà notable sur les valeurs Le premier accélérateur est le financement par la dette sur les marchés financiers Cet élément charnière et moteur de l’évolution des entreprises est passé d’un volume de 5,3 Md$ sur les six premiers mois de l’an dernier à près de 18,5 Md$ sur la même période cette année Réservé aux entreprises les plus matures qui disposent notamment de revenus, ce mécanisme est encore trop peu utilisé en Europe Le second changement qui est en train de se dessiner concerne les opérations de levées de fonds secondaires Nous avons observé un pool de très belles opérations dans le domaine depuis le début de l’année, avec une croissance de 3,7 Md$ en 2012 à 10,2 Md$ cette année aux États-Unis Ces refinancements largement soutenus par la communauté financière ont permis à des entreprises d’accéder à des paliers de valeur supérieurs et ont notamment contribué à l’acquisition par Amgen de la biotech Onyx Pharmaceuticals, il y a quelques jours, pour près de 7,8 Md€

En France, plusieurs sociétés cotées ont également utilisé ce levier pour avancer leurs programmes, jouant sur l’intérêt