jeudi 29 septembre 2022


Alzprotect, Median Technologies, Amolyt Pharma, AlgoTx, Sanofi, Theradiag, Aelis Farma

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 1 juin 2022

15H Biotech Express mercredi 1er juin 2022

A Lille, Alzprotect reçoit 338 000 $ en provenance de la Fondation Michael J. Fox (MJFF) pour développer la première molécule ciblant la progranuline (PGRN). Cette subvention permettra d’étendre AZP2006 (INN Ezeprogind) dans la maladie de Parkinson (MP), en mettant l’accent sur la mutation GBA1. Elle financera un programme préclinique en mesure d’étudier l’engagement cible d’AZP2006 et de réaliser une étude de preuve de concept (POC) dans un modèle animal de MP/GBA1.Par ailleurs Alzprotect a indiqué que son étude de phase 2a en cours dans paralysie supranucléaire progressive (PSP) devrait être achevée d’ici juillet 2022 et les premiers résultats publiés au troisième trimestre 2022. Dans le cadre cet essai, 36 patients atteints de PSP reçoivent un placebo ou l’une des deux doses d’EZEPROGIND administrées par voie orale pendant 3 mois, suivies d’une période d’observation de 3 mois. Les paramètres d’efficacité comprennent l’évaluation PK/PD d’AZP2006 chez les patients, les données de biomarqueurs sur un panel de biomarqueurs choisis et l’estimation de quatre échelles d’évaluation PSP différentes à utiliser dans les essais ultérieurs et d’enregistrement.

A Lyon, Amolyt Pharma, annonce des résultats positifs pour la première cohorte (ndr: la première d’un essai de phase 2a en cours) de son étude clinique de preuve de concept de l’AZP-3601 dans le traitement de l’hypoparathyroïdie. Les données collectées sur 12 patients démontrent que l’AZP-3601 a été bien toléré et que son administration quotidienne a permis d’arrêter le traitement standard des patients tout en maintenant la calcémie moyenne dans les valeurs cibles. Les données complètes de l’essai sont attendues à l’automne 2022.

A Paris, AlgoTx a décroché une IND de la FDA pour son programme phare ATX01 et la réalisation d’une étude de Phase 2 dans les neuropathies périphériques chimio-induites (NPCI). Cette autorisation ouvre la voie à la Phase 2 d’ATX01 étude multi-centrique randomisée en double aveugle contre placébo dans la douleur des NPCI chez des patients adultes précédemment traités pour un cancer. La mesure de l’efficacité et la tolérance d’ATX01 est au cœur de ce essai qui sera réalisé aux USA et en Europe.

A Sophia-Antipolis,  Median Technologies complète ses services avec Imaging Lab au croisement d’iBiopsy (diagnostic des pathologies en stade très précoce) et de iCRO (traitement de l’image et de sa gestion dans les essais cliniques). L’entreprise explique que cette approche complémentaire destinée aux groupes pharmaceutiques va lui permettre d’apporter de nouvelles réponses sur quatre axes conditionnant le succès des essais cliniques : la sélection des patients inclus dans les essais, notamment avec l’inclusion de patients diagnostiqués à des stades précoces des maladies grâce aux technologies de l’IA, la prédiction de la réponse à la thérapie, la mesure de la progression de la maladie et l’évaluation de la sécurité des candidats médicaments.

Et aussi :

La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accordé la désignation de « Traitement innovant » (Breakthrough Therapy) à l’efanesoctocog alpha (BIVV001) de Sanofi pour le traitement de l’hémophilie A, un trouble de la coagulation rare et dangereux pour la vie.

Theradiag (ALTER), annonce le lancement d’ez-Track, Point-of-Care Testing (POCT) permettant de réaliser des diagnostics quel que soit le lieu où se trouve le patient.  La gamme de lancement est composé d’Infliximab et d’anti-Infliximab, ainsi que d’Adalimumab et d’anti-Adalimumab, tous certifiés CE. Consacrée aux maladies inflammatoires chroniques et à d’autres maladies cette dernière devrait va rapidement s’élargir.

Aelis Farma (AELIS) recrute son 1er patient de l’étude de phase 2b avec AEF0117 dans le traitement des troubles liés à l’usage du cannabis, la définition médicale actuelle de l’addiction au cannabis. L’étude devrait inclure environ 330 patients dans 9 centres participants aux Etats-Unis. Cette étude, menée en double aveugle et contre placebo, comptera quatre groupes de patients, qui se verront administrer soit le placebo, soit l’une des trois doses testées d’AEF0117 (0,1 mg, 0,3 mg et 1 mg) une fois par jour pendant 3 mois. L’objectif principal est de démontrer si AEF0117 réduit la consommation de cannabis.


Peak Lifecycles HR has been actively recruiting within your markets for almost 10 years. Take a look at our new website !

Peak Lifecycles
Peak Lifecycles