mardi 22 septembre 2020


Alzprotect franchit une étape clef avec le recrutement des premiers patients de son étude de Phase 2a dans la Paralysie Supranucléaire Progressive

Par Rédaction , dans Communiqués , le 15 septembre 2020

Monday, September 14th 2020 at 7:00am UTC

LILLE, France–(BUSINESS WIRE)– ALZPROTECT (www.alzprotect.com) , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, annonce aujourd’hui le recrutement des 5 premiers patients de son essai clinique de phase 2a avec le candidat médicament AZP2006 (nommé EZEPROGIND par l’OMS) dans l’indication de la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP), une maladie orpheline pour laquelle la société a obtenu le statut de « médicament orphelin » auprès de la Food and Drug Administration (FDA) et de l’Agence Européenne des Médicaments.

Avec EZEPROGIND, Alzprotect cible principalement deux maladies neurodégénératives : la Paralysie Supranucléaire Progressive (PSP) pour laquelle il n’existe aucun traitement à ce jour et la maladie d’Alzheimer, reconnue comme un enjeu majeur de santé publique, ne disposant actuellement d’aucun diagnostic précoce fiable ni de traitement pouvant modifier l’évolution de la maladie.

Le nombre de cas de PSP en Europe et aux États-Unis est estimé, respectivement à 30 000 et 25 000 cas. L’espérance de vie chez le patient atteint de la PSP est estimée entre 5 et 7 ans.

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence : on estime à 47 millions le nombre de patients concernés dans le monde en 2017, un chiffre qui devrait passer à 75 millions d’ici 2030 voire à 132 millions d’ici 2050, selon le World Alzheimer Report 2017.

Les premiers patients ont été recrutés à l’hôpital de La Pitié Salpêtrière à Paris (AP-HP) sous la direction du professeur Corvol et au CHU de Lille, dans le service du professeur Defebvre.

Les objectifs premiers de cet essai clinique de phase 2a avec AZP2006 sont de vérifier la tolérabilité du produit chez les patients ; de renforcer les données de pharmacocinétique du produit après 3 mois de traitement et d’évaluer l’impact du traitement sur des marqueurs de la maladie et des marqueurs d’activité de la molécule avec le dosage de la Progranuline. La phase 2a devrait s’achever fin 2021 pour une publication des premiers résultats en 2022. Au cours de cette étude, 36 patients PSP reçoivent alternativement un placebo, ou l’une des deux doses d’AZP2006. L’AZP2006 est administré oralement durant 3 mois, suivis d’une période d’observation de 3 mois supplémentaires.

Contacts

ALIZE RP

Caroline Carmagnol

+33 (0)6 64 18 99 59

caroline@alizerp.com

Source: Alzprotect

Étiquettes : , , , , , , , ,