mardi 26 janvier 2021


(BIOTECHFINANCES N°922 Lundi 30 novembre 2020) L’idée remonte à 2017 Un médecin de l’hôpital Necker à Paris décide de recourir à l’amitriptyline, une molécule vieille de 60 ans, pour soulager ses patients souffrant de neuropathies induites par les chimiothérapies Aucune solution n’existe en effet contre les lésions, pertes de sensibilité, chocs électriques, onglées et autres symptômes qui touchent 60 % des malades sous traitement « Préparé à l’hôpital, le remède cutané donne un espoir thérapeutique mais ne surmonte pas les difficultés de formulation d’une forte concentration d’amitriptyline » explique Stéphane Thiroloix qui décide en 2018 avec Olivier Bohuon de créer autour de cette découverte, la biotech AlgoTherapeutix « Nous avons consacré deux ans à élaborer ATX01, un produit, stable, efficace protégé par un brevet et testé en pré-clinique », indique Stéphane Thiroloix, Pdg

Pour