lundi 1 mars 2021


BF
Lettre n° 929

ADVENT FRANCE BIOTECHNOLOGY : BIENTOT 15 INVESTISSEMENTS D’AMORÇAGE ET UN SECOND FONDS

Par Rédaction , dans Grand Angle , le 29 janvier 2021

Travaillant très en amont sur des réseaux profonds de la recherche et du transfert de technologie, Advent France Biotechnology (AFB) est à l’avant-garde de l’amorçage en Europe et en France avec cette volonté de propulser des dossiers solides vers la commercialisation Alain Huriez, Président et Managing partner, et Matthieu Coutet, Managing partner d’Advent France Biotechnology, ont accepté de partager leur vision

BiotechFinances – Quelle est la génèse du projet Advent France Biotechnology ?

Alain Huriez : Nous bénéficions d’une innovation remarquable en France mais nous peinons à atteindre un niveau optimal de transformation commerciale comparable à celui observée dans les pays anglo-saxons Advent France Biotechnology (AFB) est née en 2016 avec l’idée de combler ce gap en important la méthodologie anglo-saxonne, une façon d’aborder les dossiers, de les sélectionner et ensuite d’être proche des entrepreneurs, associée à un deal flow français Un an après le lancement, nous avons réalisé un closing de 68 M€ pour le premier fonds À ce jour, 13 dossiers ont été investis sur un objectif de 15 et près de 1 000 ont été examinés Nous tenons nos promesses d’être un fonds très proche des instituts de recherche, des structures académiques, des SATT Notre réseau est vraiment dense sur tout le territoire, mais également aussi en Belgique où nous avons signé AgomAb Therapeutics et Augustine Therapeutics et aussi en Espagne avec Arthex

BiotechFinances – Comment s’exprime la proximité avec Advent Life Sciences ?

Rejoignez notre conférence avec Advent FB mardi 2 février à 19H Pour vous enregistrer cliquez sur l’image

Alain Huriez : Je suis depuis près de 10 ans Partner d’Advent Life Sciences, basé à Paris Ceci dit, AFB est vraiment une société de gestion indépendante Nous partageons le nom par un accord initial qui est un accord d’utilisation gratuite de la marque Donc c’est une relation de proximité mais sans aucun lien capitalistique, ni axe particulier de reporting Advent est un des investisseurs avec lesquels nous pouvons travailler comme nous l’avons fait avec Tridek One Nous avons accès, bien sûr, à leur réseau d’experts pour les due diligences Et puis, deux de mes collègues britanniques, qui sont General Partners, ont été invités à siéger à notre comité scientifique, ce qui est très utile pour les retours d’expérience dans la mesure où ils ont un excellent track record

BiotechFinances – Quelques mots à propos de la méthodologie anglo-saxonne qui a vos faveurs ?

Alain Huriez : Nous évaluons les projets qui peuvent donner potentiellement des technologies, des thérapeutiques best in class, first in class Nous cherchons des positionnements pour lesquels l’industrie