samedi 6 juin 2020


Après Pharnext en mai 2018, Adocia a toqué à son tour à la porte des Luxembourgeois d’IPF Partners La biotech lyonnaise a négocié un financement obligataire de 15M€, en deux tranches, l’une souscrite le 11 octobre et la seconde qui le sera d’ici fin décembre Le taux est élevé, plus de 12%, mais le dispositif, qui comprend des bons de souscription d’actions, est peu dilutif (augmentation de capital de 1,9% à chaque tranche) et permet à Adocia de disposer de plus de deux ans d’autonomie financière La société a mis fin en parallèle à son litige avec son ancien partenaire Eli Lilly, autour de