jeudi 2 décembre 2021


ABX464 candidat contre le VIH de la biotech francilienne avance à grands pas

Dans cette interview audio, Jean-Marc Steens, Chief Medical Officer d’Abivax répond avec précision aux trois questions suivantes :

  1. précisez-nous les mécanismes innovants de votre candidat médicament contre le VIH ABX464 ;
  2. expliquez-nous les tenants et aboutissants de l’essai clinique que vous avez mené et la teneur précise de vos premiers résultats positifs en phase IIa ;
  3. détaillez-nous vos prochaines étapes avant l’éventuelle arrivée de votre candidat médicament ABX464 sur le marché
Cliquez sur le player pour écouter : Jean-Marc Steens 

Dans nos archives Biotech Finances © Bf n°685 du 15/06/2015

VACCINS : ABIVAX EN PISTE POUR EURONEXT

Philippe Pouletty
Avec plus de 75 % de son opération d’introduction en bourse sécurisée, le spécialiste français des traitements antiviraux Abivax ne laisse pas planer de doute sur le succès de son IPO Lancée cette semaine, cette dernière a pour but de lever un maximum de 57,7 M€ sur la base du point médian de la fourchette, d’ici au 22 juin prochain Défenseur de la biotechnologie et de l’actionnariat français, le président de l’entreprise, le Dr Philippe Pouletty, a souhaité fédérer le plus d’investisseurs nationaux possibles sur son dossier en amont du road-show Il explique : « Abivax a été essaimée et soutenue par Truffle Capital, qui a investi plus de 30 M€ en solo dans l’entreprise depuis sa création Je souhaitais que cette dynamique capitalistique hexagonale perdure après l’IPO » Grâce à une forte mobilisation de l’actionnaire et des dirigeants, cinq nouveaux investisseurs se sont engagés à apporter 28 M€ dans la société Aviva Investors avec 11 M€, Amundi Groupe avec 4 M€, SCOR Global Investments avec 2 M€, le Dr Antonio Ligresti (ancien président de Générale de Santé) avec 10 M€ et Jacques Veyrat (ancien dirigeant du groupe Louis Dreyfus) à hauteur de 1 M€ Truffle apportera, lui, 5 M€, ce qui lui permettra de conserver environ 60 % des parts d’Abivax post-cotation

Des liens forts avec Cuba

Côté valorisation, l’équipe de direction mise sur une capitalisation boursière comprise entre 200 et 260 M€ post-money