samedi 19 septembre 2020


Lettre n° 900

Abivax entre dans la course contre COVID-19 avec un financement non dilutif de 36 M€

Par Rédaction , dans Gratuit , le 15 mai 2020

ABIVAX : NOUVEL ENTRANT DANS LA COURSE CONTRE COVID-19

Superbe levée pour Abivax SA ( ABVX), avec un financement non-dilutif de 36 millions d’euros (20,1 millions de subvention
et 15,9 millions d’avance remboursable en cas de succès du projet) pour l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 chez des
patients atteints de COVID-19 ainsi que pour l’augmentation de la production et les coûts supplémentaires du
programme clinique et du développement d’ABX464.

Avant même cette annonce la veille biotech avait fait un bond de 25 % en bourse  lorsque les investisseurs avaient simplement appris qu’Abivax allait tester son candidat-médicament phare ABX464 contre le COVID-19 dans un essai clinique de phase 2b/3, randomisé sur 1 034 patients. « Cette nouvelle étude ne se fera pas au détriment de nos essais en cours », précise Hartmut J. Ehrlich, directeur général d’Abivax, qui compte mener ce projet en passant par des financements non-dilutifs. « Les discussions sont en cours pour obtenir des fonds publics en France, notamment via Bpifrance et il y a une grande probabilité que nous ayons ce soutien »,poursuit le directeur général.

La biotech parisienne, dont la capitalisation s’élèvait avant cette belle levée à 272 M€, en a profité pour faire coup double, avec la présentation de nouvelles données in vitro démontrant qu’ABX464 inhibe la réplication du SARS-CoV-2. Cette activité anti-virale vient s’ajouter aux propriétés anti-inflammatoires et à ses capacités de réparation tissulaire, dont le produit a déjà fait preuve au cours de son passif clinique dans d’autres maladies inflammatoires : polyarthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique… Fort de cet historique, ABX464 peut se targuer d’être le seul candidat-médicament qui présente potentiellement un triple effet bénéfique contre le coronavirus. Et pour l’évaluer, l’étude englobera des patients âgés (plus de 65 ans), mais aussi des plus jeunes qui présentent des facteurs de risque (obésité, diabète, antécédents cardiovasculaires). Abivax ne compte pas non plus se focaliser seulement sur les patients hospitalisés. « ABX464 sera aussi testé de manière précoce chez les patients toujours à domicile. En cas de diagnostic positif, ils pourront tout de suite suivre le traitement, qui sera en cas de résultats positifs rapidement commercialisable à large échelle », conclut le dirigeant.

 

Les chiffres

46 %

Abivax a été fondé en 2013 par Truffle Capital, qui possède aujourd’hui 46 % du capital.

26

Le nombre d’employés d’Abivax, dont 20 sont focalisés sur la R&D, et 6 sur les fonctions supports.

9,8 M€

La trésorerie d’Abivax à fin 2019 s’élevait à 9,8 M€, permettant de financer les activités opérationnelles jusqu’au 2e trimestre 2020.