dimanche 20 septembre 2020


BF

Elle progresse avec un inhibiteur de tyrosine kinase qui est évalué dans sept pathologies

Par Rédaction , dans Entreprises , le 10 juin 2019

Après deux ans de silence, la biotech parisienne a fait le point avec les investisseurs sur ses perspectives Elle n’a attendu que quelques jours après la levée par l’ANSM de la suspension des essais cliniques promus par la société en France, décidée en mai 2017 Principale bonne nouvelle, la société est parvenue à maintenir sur les rails le vaste programme de développement clinique mené depuis plus de 10 ans avec sa molécule phare Masitinib Cet inhibiteur de tyrosine kinase, qui module l’activité des mastocytes et des macrophages, est actuellement évalué dans pas moins de sept pathologies Mais les deux indications phares d’ « avant 2017 » – la sclérose latérale amyotrophique