mercredi 15 juillet 2020


Un homme de l’ombre qui sait murmurer à l’oreille des meilleurs VC avec une efficacité redoutable ! Notre francophone de la semaine, Alain Lostis, ne prend que deux à trois dossiers par an Ne cherchez pas son nom dans les communiqués de presse qui rythment les belles levées de fonds des biotechs françaises, il n’y figure pas Pourtant, depuis 15 ans, il est à la manœuvre derrière quelques-unes des opérations les plus marquantes (1) Certaines sont présentées sur son site internet