lundi 20 septembre 2021


Poxel (POXEL) obtient l’autorisation de mise sur le marché au Japon de l’Imeglimine dans le traitement du diabète de type 2 et reçoit un paiement d’étape de 13,3 M€ de la part de son partenaire local Sumitomo. La biotech lyonnaise spécialisé dans les maladies métaboliques a licencié en 2017 son produit phare au laboratoire japonais, dans onze pays d’Asie. Aux 42 M€ d’upfront et 17,4 M€ de milestones reçus devraient s’ajouter des redevances croissantes à deux chiffres sur les ventes et des paiements basés sur des seuils de chiffre d’affaires pouvant atteindre 200 M€. Dans l’indication retenue, le Japon est le deuxième plus gros marché au monde derrière les Etats-Unis et compte plus de 10 millions de patients. En Europe et aux États-Unis, le produit doit être évalué en phase 3 auprès de patients diabétiques souffrant d’insuffisance rénale. Après la résiliation de son accord avec Roivant fin janvier, Poxel recherche un nouveau partenaire pour financer ces ultimes étapes clinique et réglementaire.

Advicenne (ADVIC) réalise une augmentation  de capital de 9,4 M€ sur Euronext. La biotech spécialisée dans les maladies rénales rares entend allouer ces fonds au développement clinique de son produit phare Sibnayal en phase 3 dans l’acidose tubulaire rénale distale (dRTA) aux États-Unis et dans la cystinurie en Amérique du Nord et en Europe.  Avec une trésorerie renforcée qui s’élève à18 M€, Advicenne estime « être en mesure de financer ses activités pendant au moins les 12 prochains mois ». Pour rappel, Sibnayal a reçu en mai l’autorisation de mise sur le marché en Europe dans la dRTA (lire Biotech Finances n°943 du 10 mai 2021 : « le francophone de la semaine Didier Laurens »).

Abivax (ABVX) publie les résultats de l’étude clinique d’induction de phase 2a de son candidat ABX464, administré en association avec du méthotrexate dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde. 60 patients qui présentaient une réponse insuffisante au méthotrexate et/ou aux inhibiteurs TNFa ont participé à l’étude. Le critère principal d’évaluation a été atteint, démontrant une bonne tolérance de la dose de 50 mg d’ABX464. Par ailleurs, le groupe 50 mg s’est révélé statistiquement supérieur au placebo sur le critère secondaire clé (ACR20). Le niveau d’ACR20 est le critère exigé par la FDA afin de permettre l’enregistrement d’un produit dans l’indication polyarthrite rhumatoïde. A la suite de ces résultats, Abivax se prépare à démarrer un programme clinique de phase 2b dans la polyarthrite rhumatoïde début 2022.

Intrasense (ALINS) réalise une augmentation de capital de 4,9 M€ sur Euronext. La société spécialiste des solutions logicielles d’imagerie médicale utilisera les fonds pour financer le développement d’une nouvelle ligne de produits en oncologie et pour faire évoluer sa ligne de produits actuelle Myrian. Le solde sera alloué au développement marketing et commercial d’Intrasense en Europe et en Chine.