Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express mercredi : Pharnext, Geneuro, Biom’up, Acticor Biotech, Theranexus

15H Biotech express mercredi : Pharnext, Geneuro, Biom’up, Acticor Biotech, Theranexus

Pharnext (ALPHA) a publié ses résultats annuels 2018 et dévoilé une trésorerie nette de 22,8M€ à fin décembre contre 12,45M€ fin 2017. Un montant qui ne tient pas compte des 15M€ levés en janvier dernier auprès de CBLux. La biotech parisienne compte déposer, entre fin 2019 et début 2020 une demande de mise sur le marché pour son produit phare PXT3003 dans la maladie de Charcot Marie Tooth. Elle prévoit également d’initier cette année une phase III pédiatrique dans cette même indication, ainsi qu’une phase IIb dans la maladie d’Alzheimer, avec PXT864.

Geneuro (GNRO) publie une position de trésorerie de 13,3 M€ à fin mars 2019, ce qui lui offre une visibilité financière jusqu’à mi-2020. La prochaine échéance de la biotech ne repose pas sur son indication phare, la sclérose en plaques, mais sur les résultats finaux sur 12 mois de l’étude de phase IIa dans le diabète de type 1, attendus au deuxième trimestre 2019.

Biom’up (BUP) obtient le feu vert de la FDA pour lancer le développement clinique d’Hemosnow, une poudre sèche hémostatique destinée à la maîtrise les saignements légers lors des interventions chirurgicales. La medtech lyonnaise avait initialement soumis sa demande d’IDE (Investigational Device Exemption) en janvier 2019. Les essais devraient débuter en 2020.

Acticor Biotech a débuté le recrutement des patients dans l’essai de phase Ib/IIa avec son produit phare, ACT017 dans le traitement de l’AVC ischémique aigu. Pour financer cette nouvelle étape, Acticor avait levé 15,3 M€ lors d’une série B en octobre dernier, via des investisseurs européens et asiatiques (lire Biotech Finances n°829).

Theranexus (ALTHX) sécurise sa propriété intellectuelle en Chine. La biotech lyonnaise a annoncé la délivrance d’un brevet à son médicament phare, THN102, par l’office chinois des brevets.


Voir aussi

Pourquoi un prix aussi bas pour un virus oncolytique

Au début du mois de mai, Transgene signait un accord de collaboration avec AstraZeneca donnant …