vendredi 22 octobre 2021


NH TherAguix reporte son projet d’introduction en bourse à Paris sur Euronext Growth. La biotech qui développe des nanomédicaments pour le traitement des cancers par radiothérapie espérait lever à cette occasion entre 30 et 40 M€. (Lire Biotech Finances n° n° 957 du 20 septembre 2021, « NH THERAGUIX ENCLENCHE LE COMPTE À REBOURS POUR SACOTATION »). Malgré le soutien de Guerbet et l’intérêt des investisseurs, la forte volatilité des marchés financiers, contraint la biotech grenobloise à attendre des conditions plus favorables. La semaine dernière, Acticor (traitement des AVC) avait dû également décaler son calendrier d’IPO, tandis qu’une autre biotech, MaaT Pharma (micropbiote intestinal) enclenchera vendredi le process de son introduction sur le compartiment réglementé d’Euronext. (Lire Biotech Finances n°960 du 13 octobre 2021, « LE QUITTE OU DOUBLE DES INTROS EN BOURSE »).

A Shanghai, BioNova Pharmaceuticals noue un partenariat de 200 M$ avec l’américaine Sutro Biopharma pour des traitements plus avancés que les siens dans les cancers du sang. L’upfront se monte à 4M$ pour une licence en Chine, à Hong Kong, Macao et Taïwan, d’un conjugué anticorps-médicament ciblant le CD74. Sutro conserve les droits sur le reste du monde.  Son candidat a déjà été évalué en phase 1 aux Etats-Unis pour les stades avancés du myélome multiple et du lymphome non hodgkinien. De son côté, BioNova travaillera rapidement sur des études d’expansion de phase 2 dans de multiples hémopathies malignes.

GenSight Biologics (SIGHT), a décroché un fast-track auprès de la FDA pour son GS030, un candidat qui combine thérapie génique et optogénétique dans le traitement de la rétinopathie. L’étude PIONEER en cours qui vise à évaluer la sécurité et la tolérance de GS030 chez des sujets atteints de rétinopathie pigmentaire avancée  est actuellement conduite dans trois centres cliniques au Royaume-Uni, en France et aux États-Unis.