Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express mercredi : Alzprotect, Versantis, Imcyse, Erytech Pharma

15H Biotech express mercredi : Alzprotect, Versantis, Imcyse, Erytech Pharma

Alzprotect obtient le feu vert de l’ANSM pour le lancement d’une phase IIa avec son candidat-médicament AZP2006 dans la paralysie supra-nucléaire progressive (PSP), une maladie neurodégénérative rare, caractérisé, comme la maladie d’Alzheimer par l’accumulation de protéines Tau. Cet essai, pour lequel 36 patients seront recrutés, évacuera deux doses du produit d’Alzprotect. Les résultats sont attendus début 2021. D’ici là, la biotech lilloise va chercher à lever 30 à 40M€.

Versantis lève 16MChf en série B, auprès de Swisscanto Invest, Esperante Ventures, Investiere, Redalpine HealthEquity et Zürcher Kantonalbank Start-up Finance. Cette biotech suisse basée à Zurich et spécialisée dans les maladies rares du foie, développe un candidat-médicament, VS-01, actuellement en phase Ib, dans la prise en charge des décompensations aigue sur cirrhose. VS-01 agit en renforçant l’élimination de l’ammoniac et de différentes toxines dans l’organisme.


Linkilab joue gagnant avec le 15H Biotech express de Biotech Finances

« Linkilab est la 1ère plateforme européenne d’experts scientifiques et techniques. C’est donc tout naturellement que nous avons adhéré à BIOTECH FINANCES et que nous avons souhaité être mis en avant sur leur bannière publicitaire du 15h BIOTECH EXPRESS. Notre intuition était la bonne puisque grâce à cette publicité nous avons pu acquérir de nouveaux membres de qualité à notre plateforme. Nous remercions donc fortement BIOTECH FINANCES pour la qualité de service, leur offre très avantageuse et surtout le réseaux immense qu’il nous apporte. » Sofiane Belaïd, CEO de Linkilab.

Vous aussi, n’hésitez pas à contacter Biotech Finances pour vos prochaines publicités. / 04 78 41 11 73


Imcyse présente les résultats pour son premier essai clinique de phase 1b, qui atteint son objectif principal, avec un bon profil d’innocuité. L’étude a été menée avec IMCY-0098, un imotope à base d’insuline, chez des patients jeunes adultes atteints de diabète de type 1, et diagnostiqués moins de six mois avant leur entrée dans l’étude. Une cible stratégique pour la biotech belge car une partie du pancréas reste active. “Ainsi, nous pouvons espérer que cette fraction reste fonctionnelle après notre traitement” nous confiait en juin dernier le CEO, lors de sa dernière levée de fonds de 28 M€ (lire biotech Finances n°861).

Erytech Pharma (ERYP) publie une position de trésorerie de 94,5 M€ au 30 juin 2019, contre 134,4 M€ au 31 décembre 2018, avec une visibilité sur le financement de ses activités estimée à fin 2020. D’ici là, la biotech lyonnaise devrait obtenir les résultats de l’étude de Phase 2 IST dans le traitement en seconde ligne de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL), ainsi qu’une analyse intermédiaire de l’étude clinique TRYbeCA1, une phase 3 menée avec eryaspase dans le traitement en seconde ligne du cancer du pancréas.


Voir aussi

15H Biotech express lundi : Adocia, Myriade, Allergan, Molecular Partners, Primaa

Adocia (ADOC) annonce l’obtention d’une ligne de financement complémentaire, via un emprunt obligataire, d’un montant …