samedi 29 février 2020


Stilla Technologies lève 20 M€ via une série B menée par un nouvel investisseur chinois, TUS-Holdings, et avec la participation des financiers existants : Illumina Ventures, Kurma Partners, LBO France, Paris Saclay Seed Funds, BNP Paribas Développement et Idinvest Partners. La technologie de Stilla, une PCR digitale haut de gamme, est actuellement dédiée aux laboratoires de recherche. Suite à sa série A fin 2018 (lire Biotech Finances n°833), la biotech a connu une forte croissance des ventes sur ce secteur. Les fonds levés vont notamment servir à développer une nouvelle version de cette technologie, pour pouvoir l’appliquer à des usages de diagnostic médical.

Inotrem augmente son financement de Série B à 58 M€, via un mixte de capital et de dette. Cela passe par l’arrivée de nouveaux investisseurs au capital de la biotech spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües et chroniques. Dans le détail : Fountain Healthcare Partners finance une augmentation de capital de 5 M€ qui s’ajoute aux 39 M€ de septembre, Kreos Capital accorde une ligne de crédit de 13 M€ et Bpifrance un prêt de 1M€. Ces fonds permettront de développer les applications d’Inotrem dans le choc septique et les maladies inflammatoires chroniques en particulier pour son principal candidat-médicament, nangibotide, qui fait actuellement l’objet d’une étude globale multicentrique de Phase IIb (ASTONISH).

Da Volterra publie les premiers résultats positifs de son essai clinique de phase 2 SHIELD mené avec DAV132 chez les patients recevant des antibiotiques fluoroquinolones. Candidat principal de la biotech, DAV132 est un nouvel adsorbant ciblé sur le côlon, et conçu pour protéger le microbiote intestinal des dommages causés par les antibiotiques. Le critère d’évaluation principal, qui reposait sur la sécurité du produit, a été atteint. L’étude a également démontré des résultats positifs en ce qui concerne les marqueurs biologiques d’efficacité pour la prévention de l’infection à Clostridioides difficile (C. difficile).

Nanobiotix (NANO) obtient la désignation “Fast Track” de la FDA américaine pour l’étude de nbtxr3 dans les cancers de la tête et du cou. L’agence américaine a conclu que l’évaluation de NBTXR3 activé par la radiothérapie, avec ou sans cetuximab, pour le traitement des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou localement avancé, non éligibles à une chimiothérapie à base de platine, répond aux critères du programme dont l’objectif est d’accélérer la mise à disposition de nouvelles options thérapeutiques pour les patients.

Lysogène (LYS) annonce sa participation à la 16ème édition de la conférence scientifique WORLDSymposiumTM, qui aura lieu du 10 au 13 février 2020 à Orlando aux Etats-Unis. La société biopharmaceutique est spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC). Lysogene mène actuellement une étude clinique de Phase 2/3 dans la MPS IIIA, en partenariat avec Sarepta Therapeutics et une étude clinique de Phase ½ dans la gangliosidose à GM1 est en cours de préparation.