Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express mardi : OSE Immunotherapeutics, Seventure Partners, Boehringer Ingelheim, Foresee Pharmaceuticals, Sensorion

15H Biotech express mardi : OSE Immunotherapeutics, Seventure Partners, Boehringer Ingelheim, Foresee Pharmaceuticals, Sensorion

OSE Immunotherapeutics (OSE), annonce l’autorisation de l’Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé (AFMPS) et du Comité d’Ethique belges pour lancer une étude clinique de Phase 1 d’OSE-127, son anticorps monoclonal ciblant le récepteur IL-7 (IL-7R) avec un mécanisme d’action original. Cet essai randomisé, en double aveugle contre placebo, prévoit l’inclusion de 63 volontaires sains. OSE-127 est développé dans le cadre d’un accord d’option de licence avec Servier jusqu’à la finalisation d’une phase 2 clinique prévue dans la rectocolite hémorragique.

Seventure Partners, annonce 4 nouveaux investissements avec son véhicule Health For Life Capital™, dans 4 sociétés innovantes : 4 M£ dans Microbiotica Limited (maladies inflammatoires de l’intestin), 2M$ dans la californienne Siolta Therapeutics (traitement des allergies), 2,5 M€ dans la parisienne NeurIMM (pathologies inflammatoires) et pour un montant inconnu dans le tour C de 79 M€ chez la Danoise Galecto Biotech (fibrose et le cancer).

Boehringer Ingelheim annonce la création du premier accélérateur de santé digitale de l’agglomération lyonnaise en collaboration avec 1Kubator. Ce dernier serainstallé dans l’immeuble Boreal, dans le Biodistrict de Lyon-Gerland, siège France des activités de santé animale du groupe allemand. Les trois premières start-up retenues seront accompagnées dès janvier 2019 dans le cadre d’un programme d’accélération de 6 à 12 mois visant à décupler leur potentiel.

La Taïwanaise Foresee Pharmaceuticals a finalisé l’essai multicentrique, multinational, de phase 3, du FP-001/LMIS (suspension injectable de leuprolide mésylate) de 25 mg, une formulation sous-cutanée de trois mois, prête à l’emploi, pour traiter le cancer avancé de la prostate. L’étude portait sur un total de 144 patients atteints du cancer de la prostate sur 21 sites aux États-Unis, en Corée du Sud et en Europe. Les premiers résultats sont attendus pour le premier trimestre de 2019.

Sensorion (ALSEN), termine le recrutement et le dosage des patients dans le cadre d’une étude de phase 2a (SENS-111-202) visant à confirmer que le Séliforant, à l’inverse de la Méclizine, n’affecte pas la vigilance et les fonctions cognitives des patients durant un dysfonctionnement vestibulaire. L’étude est réalisée aux Etats-Unis, en Europe et en Corée du Sud.


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 836 – 17/12/2018

LA UNE KURMA : UN CLOSING À 150 M€ POUR FINIR L’ANNÉE EN BEAUTÉ ESSENTIEL …