Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express mardi : Oncovita, Orphelia, I.ceram, Voluntis, Nicox, Valneva

15H Biotech express mardi : Oncovita, Orphelia, I.ceram, Voluntis, Nicox, Valneva

Oncovita, a finalisé un accord de licence avec l’Institut Pasteur pour des traitements anti-cancéreux basés sur une plateforme virale dérivée du vaccin contre la rougeole. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été dévoilés. La technologie concernée développée par l’unité de Génomique virale et vaccination de l’Institut Pasteur, à Paris est basée sur des modifications du génome du virus destinées à augmenter considérablement son pouvoir anti-tumoral.

Orphelia Pharma, va collaborer avec Gustave Roussy pour développer Kimozo, la première formulation pédiatrique de témozolomide médicament anticancer pour le traitement des gliomes malins chez l’enfant. Kimozo sous forme de suspension orale avec masquage de goût, en flacon scellé. Cinq seringues orales (pour une cure de 5 jours) permettront d’administrer le médicament de manière efficace et en toute sécurité. Kimozo est en cours d’industrialisation par Orphelia Pharma.


Rencontres BIOTECHFINANCES NEIGHBORHOOD

« RH et biotech, quelles stratégies de valorisation du capital humain pour les start-up et les biopharmas émergentes » 

le 3 juillet à 18H – inscription gratuite cliquez sur l’image

 


I.ceram intègre Michel Ballereau, en qualité d’administrateur indépendant. Ce médecin pneumologue de formation est passé par l’AFSSAPS en tant que directeur de l’évaluation des dispositifs médicaux puis Secrétaire général. En 2010, il a rejoint le groupe LNA Santé (coté sur Euronext)  en tant que Conseiller du Président.Depuis 2015, il préside également le Comité stratégique Santé et Action sociale de l’AFNOR.

Voluntis (VTX) fait le point sur les derniers développements de ce premier semestre 2019. En oncologie, la société, qui travaille à l’établissement de nouveaux partenariats, a finalisé les développements de sa solution multicancer de gestion des symptômes et souhaite lancer son produit au second semestre 2019. Elle espère aussi bénéficier pour ses produits de l’évolution du cadre de remboursement des actes de télémédecine, qui se déploie progressivement depuis le début de l’année aux Etats-Unis. Du côté du diabète, la biotech spécialisée dans les logiciels thérapeutiques, rappelle que sa nouvelle version d’Insulia qui intègre l’insuline de type NPH. Cette version est en cours de revue par la FDA aux Etats-Unis. En cours, l’action Voluntis progresse de 30% à la mi-séance.

Nicox (COX) a conclu un troisième accord de licence avec Ocumension Therapeutics, cette fois pour le développement et la commercialisation du candidat médicament NCX 4251, sur un territoire comprenant la Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taiwan. NCX 4251 est actuellement en étude clinique de phase 2 aux Etats-Unis chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite. Cet accord contient un paiement initial de 2 M€ et de potentiels futurs paiements d’étape de 10 M€, avec des redevances échelonnées de 5% à 10%.

Valneva (VLA) initie une deuxième phase II avec son candidat-vaccin VLA15 contre la maladie de Lyme, avec des dosages plus élevés que lors de la première phase II. Près de 250 patients seront inclus dans cet essai mené aux Etats-Unis et dont les premiers résultats sont attendus mi-2020. Mi-juin, la biotech nantaise a repris à son partenaire GSK les droits sur ce produit.


Voir aussi

15H Biotech express mercredi : Hemarina, Theraclion, Ammoneta

Isabelle Castel, Elisabeth Leize-Zal et Sylvie Gleises rejoignent Hemarina en qualité d’administrateurs. Isabelle Castel a …