lundi 20 septembre 2021


15H Biotech Express mardi : « On refait l’actu », NH Theraguix, Nanobiotix, Valneva, Median tehcnologies, Xenothera, Abbvie, Regenxbio, Biolabs

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE Non classé , le 14 septembre 2021

Conférence « On refait l’actu… » avec Antoine Papiernik, Président et managing partner de Sofinnova Partners

Mercredi 22 septembre à 19H : Bulle ou pas bulle, salaires des dirigeants, la grande affaire des plateformes, Euronext, le Nasdaq, la nouvelle vision des big pharmas sur les biotechs, les modèles à suivre, la grande affaire de la souveraineté. Notre format « On refait l’actu » va nous permettre de passer 40 minutes ensemble et de balayer les moments forts de la healthtech en France et à l’international et de pointer les sujets chauds du moment et les signaux faibles à surveiller. Après 20mn d’échange avec Antoine Papiernik, nous prendront vos questions en direct. Si vous souhaitez nous les envoyer en avance écrivez à [email protected]

INSCRIPTION


Le compte à rebours est enclenché pour l’introduction à la bourse de Paris de NH TherAguix. Le document d’enregistrement a été approuvé le 10 septembre par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Fondée en 2015, par deux chercheurs, la biotech iséroise développe un médicament (AGuIX) qui combiné à la radiothérapie en améliore l’efficacité. Les pathologies visées sont les métastases cérébrales, le cancer avancé du col de l’utérus, le cancer du pancréas et le cancer du poumon, le glioblastome, et potentiellement le cancer de la tête et du cou, le cancer du rectum et les cancers musculo-squelettiques. NH TherAguix se positionne donc sur le même créneau que Nanobiotix (NANO), dont la capitalisation à Paris et au Nasdaq avoisine aujourd’hui 350 M€. La jeune pousse grenobloise espère récolter des fonds sur Euronext Growth pour financer ses études cliniques. Au programme : 8 essais dans 8 indications dont 3 sont en cours de recrutement, 4 ont obtenu le feu vert des autorités réglementaires et doivent démarrer en 2021 et le dernier est en préparation.

Déception pour Valneva (VLA). Le gouvernement britannique a résilié l’accord de commande de son vaccin contre la COVID-19, VLA2001 prétendant que la biotech française a manqué à ses obligations, ce qu’elle conteste vigoureusement. Valneva poursuit le plan de développement de VLA2001. Des analyses conduites dans le cadre de l’essai pivot de phase 3 sont actuellement effectuées par l’agence de santé britannique. Les résultats sont attendus au début du 4etrimestre et feront partie de la soumission du dossier de demande d’autorisation conditionnelle de VLA2001 auprès de l’agence de santé britannique MHRA. Sous réserve des résultats de phase 3 et de l’approbation de la MHRA, Valneva pense qu’une autorisation initiale de mise sur le marché de VLA2001 pourrait être obtenue fin 2021. En attendant la biotech a terminé le recrutement de la première cohorte de volontaires de son essai de phase 3 en Nouvelle Zélande. Cette première cohorte permettra d’évaluer la sécurité et l’immunogénicité du vaccin VLA2001 chez 300 volontaires âgés d’au moins 56 ans, avec des résultats attendus début 2022.

Median Technologies (ALMDT) reporte la publication de ses résultats semestriels du 14 au 21 octobre 2021 après clôture des marchés.

Xenothera signe un protocole d’accord avec le conglomérat vietnamien Vingroup pour un partenariat en vue de la commercialisation de son traitement anti-COVID.  Il porte principalement sur la coopération aux essais cliniques de phase 3, la commercialisation, et le transfert partiel de la production du candidat médicament XAV-19. Cet anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 est testé dans une étude de phase 2 en France – les résultats sont attendus très prochainement –  ainsi que dans un essai pivot international avec des résultats prévus dans 6 à 8 mois. (Lire Biotech Finances n°950 du 2 juillet 2021, « XENOTHERA LÈVE 20 M€ ET PRÉPARE SON ARRIVÉE SUR LE MARCHÉ »)

AbbVie conclut un accord de licence de 370 M$ avec Regenxbio pour sa thérapie génique des maladies oculaires RGX-314. Au-delà de cet upfront la pharma s’engage sur des jalons pouvant atteindre 1,4 Md$ en échange de 50% des revenus. La thérapie génique développée par Regenxbio cible la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) humide et d’autres maladies oculaires. Regenxbio teste actuellement l’administration sous-rétinienne de RGX-314 à des patients atteints de DMLA humide dans le cadre d’un essai pivot. Actuellement, les seuls traitements existants pour ces patients sont des doses répétées d’anticorps anti-VEGF tels que Eylea de Regeneron et Lucentis de Roche.


BioLabs Biotech Startup Series

Tuesday, September 21, 19h00 – 22h00 conference and networking session

The Biotech Start-up Series conferences focus on healthcare entrepreneurship, gathering American & European entrepreneurs, researchers and experts to explore current trends. Our next conference will explore the regulatory aspects of filing an IND.

A major part of the IND process is the regulatory aspect: what are the critical issues to anticipate? Who should you talk with, and how to best plan your regulatory strategy? In the end, careful planification of these regulatory considerations can save a company a lot of time and money.

This next installment of our conferences will explore all these regulatory considerations, and more. A team of international consultants and experts will provide insights about the many considerations that can arise during the filing of an IND, while experienced entrepreneurs will discuss their experiences with this process.

Servier, the first French independent pharma company, is organizing these events in collaboration with BioLabs, the leading operator of co-working laboratory spaces in the US.

Register now: https://tinyurl.com/bss6INDII