Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express mardi : Geneuro, Erytech, Gensight, Predilife, Bionure, Bone Therapeutics, Sanofi

15H Biotech express mardi : Geneuro, Erytech, Gensight, Predilife, Bionure, Bone Therapeutics, Sanofi

Geneuro (GNRO) a publié les résultats à 12 mois d’une étude de phase IIa évaluant Temelimab, son produit phare dans le diabète de type I. Les objectifs de l’essai – sécurité du produit et pharmacodynamique – sont atteint. Les dirigeants soulignent que les effets positifs observés au cours dans l’étude RAINBOW (6 mois de traitement avec contrôle placebo), publiés en septembre dernier, « ont été étendus aux patients ayant initialement reçu le placebo avant de recevoir le temelimab ». Ils estiment que ces résultats « ouvrent la voie à des développements approfondis dans une population pédiatrique atteinte de diabète de type I à un stade précoce. »

Erytech (ERYP) dévoile ses résultats trimestriels et une trésorerie nette de 110,5M€ (124M$) à fin mars. L’avancée de l’essai de phase III, TRYbeCA1, en cours, évaluant Eryaspase dans le cancer du pancréas, ainsi que les dépenses liées à la construction d’une unité de production aux États-Unis, explique le creusement de la perte opérationnelle qui passe de 9,3 à 13,3M€. Les résultats intermédiaires de l’étude TRYbeCA1 sont attendus au 1er semestre 2020.


Chers lecteurs, consacrez-nous moins de 3mn pour répondre à nos deux questions sur ce que vous pensez du 15H Biotech Express

Donnez nous votre avis en suivant ce lien sécurisé : votre avis nous intéresse


Gensight (SIGHT) a reçu le feu vert du DSMB (Data Safety Monitoring Board) pour la poursuite de l’étude PIONEER, un essai de phase I/II incluant 18 patients et évaluant GS030 dans la rétinopathie pigmentaire. GS030 est une thérapie génique visant à introduire un gène codant pour une protéine photosensible à l’intérieur des cellules ganglionnaires de la rétine (optogénétique). Les résultats de cet essai sont attendus pour fin 2020 mais de premières données devraient être communiquées au second semestre 2019.

Predilife (ALPRE) annonce sa collaboration avec l’Institut Curie dans le cadre du lancement de la nouvelle génération de MammoRisk. Complémentaire à la mammographie, ce test de prédiction du risque de cancer du sein prend en compte plusieurs paramètres : l’âge, la densité mammaire, les antécédents familiaux, et les antécédents de biopsie mammaire. Dorénavant, MammoRisk va également intégrer un score polygénique issu d’un test salivaire. La collaboration avec l’Institut Curie va permettre de lancer l’étude sur une centaine de polymorphismes associés à un sur-risque de cancer du sein, l’organisme public réalisant le volet analyses génétiques.

Bionure vient de finaliser son essai clinique de phase I avec BN201, administré en doses uniques et multiples, et pour lequel aucun problème d’innocuité ou de tolérance n’a été signalé. BN201 est un composé chimique first-in-class avec une activité neuro-protectrice. Bionure s’intéresse prioritairement à la la névrite optique aiguë (AON) et à la sclérose en plaques (SEP), des maladies où les besoins médicaux sont importants. La biotech espagnole prépare désormais un tour de table de série B pour financer son programme de phase II (lire Biotech Finances n°828).

Bone Therapeutics (BOTHE) publie aujourd’hui son rapport d’activité du premier trimestre et dévoile une trésorerie nette de 7,13 M€. La biotech belge envisage une consommation nette de trésorerie sur l’année 2019 de 12 à 13 M€. Grâce à un programme d’obligations convertibles, Bone Therapeutics devrait tout de même avoir une trésorerie suffisante pour assurer son autonomie financière jusqu’à la fin 2019 (lire Biotech Finances n°842).

Dernière minute… Après avoir annoncé, début avril, la fin de son partenariat avec Alnylam, Sanofi a vendu sa participation au capital de la biotech de Boston, à Morgan Stanley. Sanofi détenait 10,5M d’actions Alnylam soit presque 10% du capital. Leur cession aurait rapporté 842M$ au groupe français, selon le site américain Endpt.com

 


BIOTECHFINANCES SOUTIENT L’ÉVÉNEMENT FRANCE BIOTECH

(cliquez sur l’annonce pour rejoindre le site et vous inscrire)


 


Voir aussi

Pourquoi un prix aussi bas pour un virus oncolytique

Au début du mois de mai, Transgene signait un accord de collaboration avec AstraZeneca donnant …