jeudi 2 décembre 2021


Valneva (VAL) publie des résultats « initiaux positifs » de sa phase 3 évaluant son candidat vaccin contre la COVID-19. L’essai a rempli ses deux critères d’évaluation principaux et démontré une supériorité face au vaccin d’Aztra Zeneca en termes de moyenne des titres d’anticorps neutralisants ainsi qu’une non-infériorité en termes de taux de séroconversion (SCR supérieur à 95% dans les deux groupes vaccinés) deux semaines après la seconde injection (soit au 43e jour) chez les adultes âgés de 30 ans et plus.  Un total de 4 012 participants âgés de 18 ans et plus ont été recruté sur 26 sites au Royaume-Uni pour cet essai pivot. La biotech française a débuté les démarches règlementaires auprès de l’EMA en vue de la mise sur le marché de son vaccin. En parallèle, Valneva prépare un essai chez les enfants (de 5 à 12 ans) et un essai de vaccination de rappel. Cotée à Paris et New-York, l’action s’envole aujourd’hui de plus de 30% à la suite de cette annonce.



Ipsen noue un partenariat de développement avec la biotech américaine Accent Therapeutics dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë. La collaboration concerne le programme METTL3 d’Accent. L’enzyme METTL3 est une RMP qui a été validée en phase pré-clinique en tant que nouvelle cible thérapeutique pour traiter la LMA1,3.  Selon les termes de l’accord, Ipsen versera à Accent Therapeutics jusqu’à 446 M$ de paiements d’étape, ainsi que des redevances progressives sur les ventes (à un taux compris entre un pourcentage initial inférieur à 10% et un pourcentage maximum légèrement supérieur à 10%).

Ganymed Robotics obtient une subvention de 2,5 M€ de la Commission Européenne par le biais de l’accélérateur EIC. Les fonds serviront au développement de son robot chirurgical nouvelle génération pour l’orthopédie qui combine vision intelligente par ordinateur et mécatronique. La première application est un robot d’assistance chirurgicale pour la pose de prothèses de genoux (PTG).  Créée en 2018, la medtech vient de lancer un essai clinique de collecte de données pré et intra-opératoires sur 86 patients qui permettra de valider son algorithme propriétaire.