vendredi 22 octobre 2021


15H Biotech Express lundi : OSE Immunotherapeutics, Boehringer Ingelheim, Alveron Pharma, Mari Scheiffele

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 11 octobre 2021

OSE Immunotherapeutics (OSE) obtient la délivrance d’un nouveau brevet européen qui protégera Tedopi, son vaccin thérapeutique à base de néo-épitopes, jusqu’en 2038. Pour rappel, Tedopi a montré des résultats positifs de phase 3 chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules en seconde résistance aux checkpoints inhibiteurs immunitaires. En parallèle, des essais cliniques de hpase 2 sont en cours pour évaluer le vaccin dans le cancer du poumon non à petites cellules métastatique après échec d’une première ligne de chimio-checkpoint inhibiteur immunitaire et dans d’autres indications de cancer en association avec un checkpoint inhibiteur immunitaire ou avec une chimiothérapie.

Boehringer Ingelheim réalise un investissement supplémentaire de 100 M€ dans sa future usine biotechnologique de vaccins vétérinaires de Jonage (près de Lyon). Le montant initial  annoncé en juillet 2018 par laboratoire allemand se montait à 200 M€. L’achèvement des travaux du site et le lancement de la production sont prévus début 2023. Avec plus de 500 millions d’euros investis en France au cours des 5 dernières années, Boehringer Ingelheim entend faire de l’agglomération Lyonnaise le futur hub européen pour ses vaccins vétérinaires.

Aux Pays-Bas, Alveron Pharma lève 3,9 M€ supplémentaires qui viennent s’ajouter aux 6,5 M€ d’amorçage collectés en 2019. La biotech entend accélérer développement de son first in class, OKL-1111, contre les saignements liés aux anticoagulants. Cela candidat permettrait aux cliniciens d’intervenir en cas d’urgence sans connaissance préalable du type d’anticoagulant utilisé en simplifiant potentiellement les protocoles de traitement.  OKL-1111 devrait entrer chez l’homme  au troisième trimestre 2022. Thuja Capital, Waterman Ventures et Oost NL ont participé au tour.

Mari Scheiffele nommée vice-présidente exécutive et présidente médecine de spécialité internationale chez Ipsen. Diplomée en neurosciences de Harvard, elle était directrice générale de la division Oncologie de Novartis au Royaume-Uni et en Irlande et avant cela associée de McKinsey à New York et en Suisse, dans le domaine des produits pharmaceutiques et médicaux.