Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express lundi : Orphelia Pharma, Ni20, Volta medical, DBV Technologies, Servier, Taiho Oncology

15H Biotech express lundi : Orphelia Pharma, Ni20, Volta medical, DBV Technologies, Servier, Taiho Oncology

Orphelia Pharma, reçoit un prêt FEDER d’un montant de 1 M€. Ce prêt à taux 0 porté par Bpifrance cofinancé par l’Union Européenne et la région Auvergne Rhône-Alpes vient en soutien de la première formulation pédiatrique d’un traitement de rechute d’un cancer rare de l’enfant. Hugues Bienaymé, directeur général d’Orphelia, a indiqué que l’aide participerait au coût de développement du produit jusqu’à la mise à disposition des patients d’ici 2 à 3 ans. Voir aussi : Orphelia 1er octobre.

L’Américaine Ni2o arrive sur le marché français avec son implant cérébral Kiwi qui adresse les personnes atteintes de troubles neurologiques et de maladies neurodégénératives.   Ni2o soutenue par Bpifrance (montant du prêt non divulgué) sera hébergée à l’Institut du Cerveau pour mener à bien les tests techniques et cliniques de « Kiwi ».

À Marseille Volta Medical, lève 2,3 M€ dont 2 M€ auprès du groupe Pasteur Mutualité. Cette jeune MedTech française a mis au point le premier logiciel d’Intelligence Artificielle baptisé AIFib permettant de guider des cardiologues au bloc opératoire durant des interventions. Les fonds serviront pour la mise en place d’une étude clinique européenne multicentrique, pour étoffer l’équipe de R&D, développer de nouveaux produits et de préparer une entrée sur le marché courant 2020.

DBV Technologies (DB) a annoncé aujourd’hui le dépôt d’une demande d’autorisation de mise sur le marché de Viaskin Peanut auprès de la FDA.  Développé depuis plus de 10 ans et ayant permis d’évaluer plus de 1000 patients en essai clinique Viaskin Peanut qui cible les patients souffrant d’allergie à l’arachide » a précédemment obtenu les statuts de « Breakthrough therapy » et « Fast Track » de la part de la FDA en 2015 et en 2012.

Les données cliniques de l’étude TAGS de Phase III évaluant le LONSURF (trifluridine/tipiracil, TAS-102) pour les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique ayant déjà reçu des traitements intensifs sont positive. L’étude portée par Servier et Taiho Oncology, une filiale de Taiho Pharmaceutical, a atteint son critère principal de prolongement de la survie globale (SG), et a également continué de démontrer un profil d’innocuité et de tolérabilité prévisible pour le trifluridine/tipiracil.

Profitez d’un mois d’abonnement gratuit pour découvrir Biotech finances dans sa version print et numérique et accéder aux archives. Cliquez-sur Découverte Biotech Finances et suivez le guide !

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir aussi

15H Biotech express mercredi : Roivant Sciences, Affluent Medical, Kreos Capital, Alize Pharma 3

Roivant Sciences lève 200 M$ auprès de NovaQuest Capital Management, Investissements RTW et d’autres grands …