lundi 20 septembre 2021


15H Biotech Express lundi : GeNeuro, Nyxoah, Advicenne, Ikonisys, Mérieux NutriSciences, Biofortis, Gensight

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 5 juillet 2021

GeNeuro (GNRO), présente de nouvelles données montrant que la symptomatologie neuropsychiatrique observée chez les patients atteints de syndromes « post-COVID » pourrait être due à l’activation de l’expression de HERV-W ENV par la COVID-19 chez ces personnes, et à sa persistance longtemps après la phase aiguë.  Sous l’égide et avec le financement de la Fondation FondaMental, une cohorte de plus de 300 échantillons de patients présentant des troubles neuropsychiatriques post-COVID seront analysés cet été pour la mesure de HERV-W ENV et des biomarqueurs inflammatoires au laboratoire INSERM de l’Université de Toulouse. Le candidat le plus avancé de GeNeuro, le Temelimab, qui a été développé pour neutraliser le HERV-W ENV, pourrait offrir une première option thérapeutique. Si l’analyse de ces grandes cohortes confirme le résultat des études pilotes, La biotech mènera un essai clinique avec ces partenaires dans cette indication. Pour rappel, le Temelimab a montré des résultats prometteurs dans les essais de phase 2 contre les marqueurs IRM de la neurodégénérescence dans la SEP.


Vous êtes 12 000 à lire quotidiennement la newsletter 15H BiotechExpress et nous tenions à vous remercier de votre confiance !!

N’hésitez pas à nous faire connaître autour de vous en transférant cette newsletter à vos contacts !

Inscription gratuite ici


La medtech wallone Nyxoah (NYXH) a levé sur le Nasdaq 85 M$ dans le cadre de son IPO. Spécialisée dans le traitement du syndrome des apnées obstructives du sommeil avec son dispositif Genio, Nyxoah avait collecté davantage encore – près de 85 M€ – lors de son introduction sur Euronext Bruxelles en septembre dernier. Sa capitalisation boursière s’élève aujourd’hui à environ 570 M€.

Advicenne (ADVIC) reçoit le feu vert de la MHRA, l’agence britannique du médicament, pour mettre sur le marché Sibnayal dans le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd), une maladie orpheline. Cette approbation complète l’autorisation de mise sur le marché accordée par la Commission européenne en avril, « Notre première priorité est maintenant de finaliser un accord de distribution pour Sibnayal en Europe», a déclaré le DG de la biotech Didier Laurens.

Ikonisys (ALIKO) lance son introduction à la Bourse de Paris. Spécialisée dans la détection précoce des maladies cancéreuses avec une solution automatisée pour les laboratoires d’analyses médicales, la medtech espère lever entre 5,3 et 6,1 M€. Elle a déjà reçu des engagements de souscription de 3,55 M€. De son côté, l’actionnaire majoritaire britannique d’ Ikonisys qui contrôle 80% du capital, via Cambria Co-Invest Fund et Cambria Equity Partners, s’est engagé à conserver ses titres durant 9 mois. L’opération est principalement destinée à accélérer le développement commercial aux Etats-Unis et en Europe. La première cotation sur Euronext Growth est prévue le 19 juillet.

Mérieux NutriSciences cède les activités européennes Biofortis à son dirigeant qui poursuivra son développement aux côtés de l’Institut Mérieux, lequel prendra une participation minoritaire au capital. Ce projet entrepreneurial est porté par Benoît Fouchaq, directeur général de la l’entité française Biofortis. La CRO est spécialisée dans la conduite des études cliniques observationnelles et interventionnelles sur les compléments nutritionnels, les ingrédients, les cosmétiques ainsi que les pré et probiotiques.

GenSight Biologics (SIGHT), a reçu de l’ANSM une Autorisation Temporaire d’Utilisation de Cohorte (ATUc) pour Lumevoq dans le traitement de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber (NOHL) causée par un gène ND4 muté. L’accès précoce à la thérapie génique de Gensight a d’abord été autorisé en France en décembre 2019 par l’ANSM via une ATU Nominative (ATUn) au CHNO des Quinze-Vingts à Paris. A ce jour, 18 patients ont été traités. L’ATU de Cohorte simplifie grandement le processus d’accès des patients à Lumevoq avant l’autorisation de mise sur le marché européenne attendue au 1er semestre 2022. Les médecins hospitaliers français, y compris ceux exerçant dans un autre établissement que l’hôpital des Quinze-Vingts à Paris, pourront désormais demander le traitement pour les patients éligibles directement à GenSight Biologics. Dans le cadre de l’ATUc, GenSight Biologics fournira Lumevoq aux hôpitaux au même prix que l’ATUn en cours.