jeudi 29 septembre 2022


L’étude de phase 3 évaluant Eryaspase, le produit phare d’Erytech (ERYP), comme traitement de seconde ligne chez des patients atteints d’un cancer avancé du pancréas n’a pas atteint son critère d’évaluation principal de survie globale. La biotech lyonnaise, l’a annoncé ce matin, ce qui a entrainé la chute de son cours de bourse de 40%. Elle va désormais concentrer ses efforts sur son programme de stade avancé chez les patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible et déposer une demande de licence pour un produit biologique aux Etats-Unis avant la fin de l’année. En parallèle Erytech « va évaluer ses alternatives stratégiques et ses possibilités de partenariat, notamment pour la commercialisation et la poursuite du développement d’Eryaspase ». Pour rappel, le produit est composé d’asparaginase, une enzyme affameuse de tumeurs, encapsulée dans des globules rouges afin de limiter sa toxicité et d’augmenter son temps d’action.

Bpifrance lance la mission internationale « Explore & Match : Healthcare en Arabie Saoudite » dédiée au secteur de la santé. Quinze PME et ETI françaises de la santé ont été sélectionnées, pour rencontrer des investisseurs saoudiens à Djeddah et Riyad, pendant cinq jours. Il s’agit de Biosynex, Enovacom, Evolucare, GSH, Hoppen, Imebio, Iojelis, Medecom, Qista, Sedatelec, Septodont, Sotec, Steam, Wandercraft.