Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express lundi : Diabeloop, Sensorion, Carmat, Poxel.

15H Biotech express lundi : Diabeloop, Sensorion, Carmat, Poxel.

Diabeloop boucle un tour de série B de 31 M€, mené par CEMAG Invest et suivi, notamment, par ADAG, Odyssée Venture, AGIR, ALIAD, Supernova Invest, Sofimac Innovation et Kreaxi. L’opération va permettre d’accélérer le déploiement commercial, en Europe aux États-Unis, de son système de délivrance d’insuline basé sur un algorithme propriétaire auto-apprenant héberge? dans un terminal dédié?. Associe? a? un syste?me de mesure continue du glucose et a? une pompe a? insuline, ce dernier s’adapte a? la physiologie de chaque personne et a? son mode de vie. Le premier tour, d’un montant de 13.5M€, a été réalisé en 2017 et a permis l’obtention du marquage CE pour ce produit.

Sensorion (ALSEN) voit son action chuter de 47% suite à la publication des résultats de l’étude de phase IIb évaluant SENS 111 (Seliforant), chez 105 patients, dans le vestibulopathie unilatérale aigue. Le critère principal de l’essai, l’intensité des vertiges (VI-VAS) n’a pas été atteint et la société indique cesser tout activité et développement autour de ce projet. Sensorion avait décidé, l’an passé, de modifier le protocole de l’étude et de réduire la population de l’essai. La société concentre ses investissements sur SENS-401, actuellement en phase 2 dans la perte auditive neurosensorielle soudaine (SSNHL), et sur ses deux programmes précliniques de thérapie génique, menés en collaboration avec l’Institut Pasteur.

Carmat (ALCAR) reçoit le feu vert des autorités sanitaires du Kazakhstan et celui du comité éthique du National Research Center for Cardiac Surgery à Nur-Sultan, pour reprendre le recrutement de patients dans l’essai PIVOT. La medtech parisienne dispose désormais de l’aval des autorités dans quatre pays (Danemark, République Tchèque et Kazakhstan) pour achever la deuxième partie de l’essai (10 patients). L’objectif d’une obtention du marquage CE en 2020 est réitéré.

Poxel (POXEL) annonce la nomination de Quentin Durand au poste de directeur juridique, et le départ du Dr Christophe Arbet-Engels, directeur médical. Avant de rejoindre Poxel, Quentin Durand était avocat au sein du bureau parisien du cabinet Dechert LLP depuis 2015.


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 879 – 9/12/2019

LA UNE IMCHECK : 48 M€ POUR (RÉ)ACTIVER L’IMMUNOTHÉRAPIE Ils font l’actu de Biotech finances …