jeudi 12 décembre 2019


Celgene (NASDAQ : CELG) remporte une troisième approbation pour Otezla. Le médicament, qui a généré des ventes mondiales de 1,6 Md$ l’an dernier, vient d’être approuvé pour le traitement des ulcères buccaux associés à la maladie de Behçet, symptôme courant d’un désordre inflammatoire rare. En 2014, il a déjà été approuvé par la FDA pour le psoriasis en plaque et le rhumatisme psoriasique. Bristol-Myers Squibb avait mis 74Md$ sur la table en janvier dernier pour acquérir l’entreprise pharmaceutique américaine.

Noxxon (ALNOX) annonce le bouclage de son augmentation de capital avec maintien du DPS pour un montant limité de 521 k€. La biotech allemande visait pourtant une opération de l’ordre de 4 M€. suite à cette déception, Noxxon va devoir repousser son essai de phase I/II pour le traitement du glioblastome avec son composé phare, NOX-A12, qui devait démarrer cet été. La biotech va maintenant devoir tout miser sur des partenariats de licence avec des groupes biopharmaceutiques, en cédant certains droits de propriété intellectuelle portant sur NOX-A12 et NOX-E36. Ce second composé est actuellement évalué dans le cancer du pancréas (phase I/II), après des premiers essais dans la neuropathie diabétique. Mi-juin, un accord avec un acteur majeur «mystère» de l’industrie pharmaceutique avait été dévoilé pour évaluer NOX-A12 dans une indication restée confidentielle.

Pixium Vision (PIX) a annoncé les résultats positifs à 12 mois de la première étude de faisabilité de son système Prima chez des patients atteints de forme sèche de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Les 5 patients implantés en France montrent après 12 mois de rééducation que le système Prima atteint le critère principal en permettant la restitution, chez tous les patients, d’une perception lumineuse dans la zone centrale de la rétine, sans impact sur leur vision périphérique résiduelle.