mardi 4 août 2020


Après la FDA, l’AFMPS (Belgique) et la MHR A (Royaume-Uni) c’est au tour de l’ANSM d’autoriser Biophytis (ALBPS) à démarrer son programme de développement clinique COVA. Ce dernier est censé évaluer l’efficacité thérapeutique et la sécurité de Sarconeos (BIO101) dans le traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire aiguë associée au COVID-19.  Dans les prochaines semaines, 50 patients ayant développé des symptômes respiratoires sévères au cours des 7 derniers jours avant inclusion seront inclus dans la première partie de l’étude.  260 patients additionnels seront inclus dans une deuxième partie.