Accueil / BIOTECH / 15H Biotech express jeudi : Tissium, ABIVAX, Cellectis

15H Biotech express jeudi : Tissium, ABIVAX, Cellectis

Tissium lève 38,75 M€ en série B, grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs (BNP Paribas Développement, le Fonds européen d’investissement, M&L Investments, ValQuest Partners) et le soutien de ses investisseurs existants (Bpifrance, CM-CIC Innovation, CapDecisif Management, Omnes Capital et Sofinnova). Fondée en 2013 sous le nom de Gecko Biomedical, la medtech va utiliser cette levée de fonds pour soutenir l’expansion mondiale de sa plateforme de polymères, issu du Massachusetts Institute of Technology (MIT) notamment dans le domaine de la réparation des nerfs périphériques, le domaine cardiovasculaire et la chirurgie digestive. Ces polymères sont conçus pour être utilisés à l’intérieur du corps comme adhésif, ou comme véhicule de libération de substances actives, mais aussi comme matière première pour la fabrication de dispositifs médicaux implantables fabriqués par impression 3D.

ABIVAX (ABVX) obtient l’autorisation de l’ANSM pour inclure des sites français dans l’étude clinique de Phase IIb avec son candidat médicament ABX464 dans la rectocolite hémorragique menée sur 232 patients. Cet essai est dorénavant approuvé dans 15 pays. Lors de la phase IIa, dont les résultats ont été dévoilés le mois dernier, 75% des patients inclus avaient atteint le stade de rémission clinique. Au cours du traitement, les patients ont réduit leur score total de Mayo en moyenne de 8,7 à 1,9. ABX464 est également testé dans la polyarthrite rhumatoïde, actuellement en phase IIa.

Cellectis (ALCLS) annonce que le brevet européen EP3004337, qui avait initialement été accordé en 2017 à la biotech spécialisée dans les CAR-T allogéniques, a été confirmé par l’Office Européen des Brevets (OEB) à la suite d’une procédure d’opposition initiée en mai 2018. Ce brevet revendique une méthode de préparation des cellules T utilisant le système CRISPR-Cas9 en vue d’applications en immunothérapie. Il couvre également la phase d’expansion in vitro des cellules modifiées. À ce jour, le brevet tel que confirmé a une durée de validité qui s’étend jusqu’en 2034.


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 879 – 9/12/2019

LA UNE IMCHECK : 48 M€ POUR (RÉ)ACTIVER L’IMMUNOTHÉRAPIE Ils font l’actu de Biotech finances …