jeudi 2 décembre 2021


15H Biotech express jeudi : Theradiag, Provepharm, Kura, Arrowhead Pharmaceuticals

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 25 novembre 2021

Theradiag (ALTER) lève en bourse 5,3 M€. Les actions nouvelles ont été proposées aux investisseurs au prix de 1,22 €, représentant une décote de 30 % par rapport au cours de référence du 21 octobre 2021. La société de diagnostic va utiliser ces fonds prioritairement pour renforcer ses équipes commerciales notamment aux Etats-Unis, et en France et pour sa R&D.

Provepharm Life Solutions, obtient le feu vert de la FDA de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain. Cette autorisation permet au laboratoire qui réhabilite des molécules connues, d’accélérer la production de ses premiers lots cliniques.

La FDA stoppe le programme clinique d’un anticancéreux développé par Kura, à la suite du décès d’un patient lors d’un essai de phase 1b dans le traitement de la leucémie aiguë myéloïde. Selon la biotech américaine, le décès était « potentiellement associé au syndrome de différenciation, un événement indésirable connu lié aux agents différenciateurs dans le traitement de la LAM ». Le médicament oral, KO-539, est conçu pour bloquer l’interaction de deux protéines : la ménine et KMT2A/MLL. Au Nasdaq, l’action Kura a plongé de 30% à la suite de l’annonce.

GlaxoSmithKline noue un partenariat de 1 Md$ dans la NASH avec la biotech américaine Arrowhead Pharmaceuticals. L’accord se concentre sur ARO-HSD, la thérapie par ARN au stade précoce de développement d’Arrowhead. Elle cible HSD17B13, un membre de la famille des hydroxystéroïdes déshydrogénases impliquée dans le métabolisme des hormones, des acides gras et biliaires. Jusqu’ici aucun programme clinique n’est parvenu à traiter la maladie. La biotech américaine impute ces échecs à l’accent mis sur la graisse du foie souvent au détriment de la fibrose.


Essais cliniques : les grands enjeux de la réponse placebo

Dominique Demolle, CEO de Tools4patient, nous explique le fonctionnement de son outil de prédiction de réponse placebo « Placebel » et sa profitabilité pour les biotechs/pharmas dans la mise en œuvre et le suivi de leurs essais cliniques de phases 2 et 3. A son actif, Tool4patient a déjà été engagée dans plusieurs dizaines d’essais cliniques de phase 2 et de nombreuses phases 3 à suivre. Placebo, Nocebo comment qualifier et éviter le bruit pour une meilleure performance des résultats et un gain de temps crucial vers le marché ?

Rejoignez-nous le mardi 30 novembre à 19H.

INSCRIPTION GRATUITE


UN ÉVÉNEMENT SOUTENU PAR BIOTECH FINANCES