mardi 28 juin 2022


15H Biotech express jeudi : Sensorion, VistaCare Medical, StarkAge Tx, BioIntrant, Alliance Promotion Microbiote (APM) 

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 20 janvier 2022

Dans une étude de phase 2  réalisée auprès de115 patients pour le traitement de la perte auditive neurosensorielle soudaine, SENS-401 (Arazasetron), le candidat médicament de Sensorion (ALSEN), n’a pas atteint le critère principal d’évaluation de 15 dB.  « Nous sommes évidemment déçus mais toutefois impatients d’examiner les critères d’évaluation secondaires de l’essai, dès lors qu’ils seront disponibles à la mi-mars » a commenté Nawal Ouzren, la directrice générale. Ce n’est qu’une fois ces données finales publiées que Sensorion dévoilera son plan de développement.  Depuis cette annonce, la  biotech montpelliéraine cotée sur Euronext a perdu la moitié de sa valeur. Sa capitalisation boursière s’élève aujourd’hui à 70 M€.

VistaCare Medical (ex DTAmedical) lève 4 M€ auprès de Noshaq, Cap Innov’Est son actionnaire historique, BFC Croissance & Innovation, CARVEST, WiSEED et la DGO6 (Région de Wallonie). Fondé en 2010 dans le Jura, la medtech développe un dispositif médical pour traiter les plaies complexes associées aux pathologies artérielles, aux brûlures ou aux traumatismes divers. Déjà utilisé dans plus de 30 établissements hospitaliers, son produit VistaCare « permet de réduire le traitement de 10 jours en moyenne, sans pansement, en contrôlant et en modulant l’atmosphère stérile autour de la plaie (humidité, oxygène, température) ». Les fonds levés lui permettront d’augmenter la production, de créer une filiale en Belgique et finaliser la version ambulatoire connectée de VistaCare.

StarkAge Tx obtient 2 M€ dans le cadre du programme Deeptech de Bpifrance pour ses travaux dans la Fibrose Pulmonaire Idiopathique (FPI). Le financement non dilutif court sur 4 ans et une augmentation de capital sera probablement nécessaire pour financer entièrement  ce programme préclinique. Le premier dailleurs a testé la plateforme de biomarqueurs de sénescence cellulaire développée par  la biotech lilloise. En parallèle, Pierre-Michel Bringer, ancien de Novartis  est nommé directeur général de StarkAge Therapeutics.

BioIntrant  reçoit 1,5 M€ pour lancer sa gamme de biosolutions pour l’agriculture. Ce 1er tour de table se compose de 700 K€ levés auprès d’investisseurs privés (WiSEED, Giralda Holding, Unilis Agtech) et complété par 800 K€ de financements publics. La société est spécialisée dans la production de bactéries phytobénéfiques destinées à la protection et la croissance des plantes et dispose déjà de deux autorisations de mise sur le marché (AMM).

Créée en mars 2021, Alliance Promotion Microbiote (APM) compte aujourd’hui 22 membres. Porte-parole du segment thérapeutique émergent du microbiote en France, APM vient de constituer son conseil d’administration. Il se compose de 11 membres : Hervé Affagard (MaaT Pharma) en tant que président, Sylvie Binda (Lallemand Health Solutions), Nicolas Coudurier (Biocodex), Sophie Durand (Stellate Therapeutics), Etienne Formstecher (GMT Science), Pierre-Yves Mousset (Novobiome), Isabelle de Crémoux (Seventure Partners), Benoît Fouchaq (Biofortis Europe), Adrien Nivoliez (Biose Industrie), Florence Agostino-Etchetto (Lyonbiopôle), Vincent Thomas (Bioaster). (Lire aussi Biotech Finances n°953 du 26 juillets 2021, « LA RÉVOLUTION THÉRAPEUTIQUE DU MICROBIOME »).