mardi 26 janvier 2021


15h Biotech Express Jeudi : Pixium Vision, Second Sight Medical Products, GenOway, Advicenne, Heolytics

Par Rédaction , dans Gratuit NEWSLETTER 15h BE , le 7 janvier 2021

Dans le domaine thérapeutique de la restauration de la vision. Pixium Vision (ALPIX) et l’américain Second Sight Medical Products fusionnent. Aux termes d’un accord, Pixium Vision dont la capitalisation boursière s’élève à 48 M€ apportera sa technologie de neuromodulation utilisée dans le traitement de la cécité et recevra, en échange 60 % du capital de Second Sight, valorisée au Nasdaq environ 33 M€. La biotech française deviendra ainsi le principal actionnaire du nouvel ensemble.qui se concentrera sur le développement de son système Prima. En parallèle, une filiale sera créée pour travailler sur la stimulation corticale avec le dispositif Orion développé par Second Sight. Elle sera détenue à 40% par le nouveau groupe issu du rapprochement et aura la priorité sur les droits de commercialisation d’Orion. Le solde du capital de cette filiale sera aux mains des actionnaires actuels de Second Sight. La réalisation de l’opération devrait intervenir à la fin du premier trimestre 2021 ou au début du deuxième trimestre 2021.

GenOway (ALGEN), spécialiste de la recherche précliniques génétiquement modifiés, obtient une subvention de 2,3 M€ de l’Union européenne et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour développer son catalogue de modèles humanisés ICP (immune checkpoint). Cette subvention vise à concevoir une dizaine de modèles supplémentaires ICP humanisés d’ici la fin de l’année, venant s’ajouter à la vingtaine de modèles conçus ces dix-huit derniers mois.

Advicenne (ADVIC) nomme Peter Meeus au poste de directeur général de la société à compter du 15 février 2021. Le Dr André Ulmann, qui exerçait la fonction de directeur général par interim, assurera la fonction de directeur médical. Avant de rejoindre Advicenne, Peter Meeus exerçait les fonctions de vice-président senior chez Biocon Biologics, une société basée à Singapour. Auparavant, il était responsable Europe chez Shire avant son acquisition par Takeda, et il a également eu une longue carrière chez Novartis et Novo Nordisk.

Au Royaume-Uni, Heolytics lève 5,5 M€ lors d’une série A co-dirigée par Epidarex Capital et Taiho Ventures. La biotech qui exploite des virus pour lutter contre le cancer, utilisera ce financement pour faire progresser son portefeuille de candidats vers des essais cliniques sur l’homme.