lundi 14 juin 2021


15H Biotech express jeudi : OSE Immunotherapeutics, Nanobiotix, Valbiotis, Predilife, agenda ASCO

Par Rédaction , dans NEWSLETTER 15h BE , le 20 mai 2021

OSE Immunotherapeutics (OSE) et Boehringer Ingelheim présentent des résultats positifs de phase 1 de son anticorps monoclonal SIRPα, BI 765063, dans les tumeurs solides. Les données qui seront présentées au congrès de l’ASCO montrent une bonne tolérance du produit et une efficacité en monothérapie chez des patients atteints de tumeurs solides et lourdement prétraités. Une étude d’escalade de dose de BI 765063 en combinaison avec Ezabenlimab (antagoniste de PD1) est en cours pour déterminer la dose qui sera recommandée pour la phase 2.

Nanobiotix (NANO) publie des résultats positifs de l’étude de phase 1 testant son produit phare NBTXR3, dans le traitement des cancers de la tête et du cou. Les données démontrent des signes d’efficacité durable durant un suivi médian de 8,1 mois des patients avec un taux de réponse complète de 62,5%. Pour rappel, NBTXR3 est injecté directement dans la tumeur maligne avant le début des séances de radiothérapie pour en amplifier l’efficacité. De nouveaux résultats seront communiqués lors du congrès de l’ASCO, suggérant que NBTXR3 associé aux anti-PD1 est une option qui permettrait de produire une réponse immunitaire soutenue chez les patients atteints de tumeurs localement avancées ou métastatiques, indépendamment de l’exposition antérieure à un anti-PD-1.

Valbiotis (ALVAL) obtient un brevet en Chine pour son complément alimentaire TOTUM•63, protégeant sa composition et son utilisation jusqu’en 2035 dans la prévention du diabète de type 2 et des maladies métaboliques. Pour rappel, le brevet TOTUM•63 fait l’objet d’une stratégie de dépôt globale dans plus de 60 pays, territoires européen et nord-américain inclus. Il est détenu en copropriété avec le CNRS,  l’Université Clermont Auvergne et La Rochelle Université, des partenaires académiques historiques de Valbiotis. Depuis 2020, TOTUM•63 fait l’objet d’un accord de partenariat stratégique avec Nestlé Health Science.

Predilife (ALPRE), noue une collaboration avec la plateforme de génétique de l’Université de Genève. Cet accord va permettre de génotyper des échantillons de salive pour prédire le risque génétique associé à de nombreux cancers : prostate, colon, poumon, mélanome, pancréas, sein, foie. Plus de 1000 Single Nucleotide Polymorphism seront mesurés permettant de donner des Polygenic Risk Scores associés à ces cancers ainsi que le risque personnalisé de développer ces pathologies.

AGENDA

Le congrès annuel de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) se déroulera en visioconférences du 4 au 8 juin 2021.