Accueil / BIOTECH / 15H BIOTECH EXPRESS jeudi : Nicox, Nanobiotix, Ipsen

15H BIOTECH EXPRESS jeudi : Nicox, Nanobiotix, Ipsen

Michele Garufi, Nicox.

Nicox (COX) a publié ses comptes annuels, dévoilant une trésorerie nette de 22M€ (contre 25,7M€ à fin septembre et 41,4M€ à fin décembre 2017). La biotech niçoise a également publié un chiffre d’affaires de 3,3M€ pour le 4ème trimestre, dont 3M€ correspondent à l’upfront versé par Ocumension, société pharmaceutique chinoise avec qui Nicox a signé un accord de licence mi-décembre. Le solde est tiré des redevances issues de la commercialisation de Vyzulta, par le groupe américain Bausch&Lomb. Les prescriptions de ce produit, destiné au traitement du glaucome, ont progressé de 47% au 4ème trimestre, par rapport au 3ème.

Laurent Levy, Nanobiotix

Nanobiotix (NBTX) veut entrer sur le Nasdaq. La biotech, déjà cotée sur Euronext Paris, indique envisager une offre publique aux États-Unis, mais ne précise, à ce stade, ni le calendrier ni le montant qu’elle compte lever. La société a obtenu des résultats de phase III positifs dans le sarcome des tissus mous, en 2018, avec NBTXR3, son produit phare, actuellement en phase II dans le cancer de la tête et du cou et de la prostate, notamment.

Ipsen (IPN) présentera les résultats de la première étude clinique réalisée avec une neurotoxine recombinante, lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). Dans le cadre d’un essai, mené chez des volontaires sains, Ipsen a pu démontrer que cette protéine recombinante agissait « plus rapidement et moins longtemps » que les neurotoxines actuellement commercialisées, dont le Botox (Allergan) et le Dysport qu’elle commercialise.


Jacques-Bernard Taste, Éditeur de BiotechFinances

Un numéro corporate qui parle de vous !  Votre entreprise, votre cluster, votre organisation… méritent d’être valorisés. Nous mettons à disposition les équipes de rédaction corporate de BiotechFinances. Vous voulez en savoir plus ? Parlons-en !  Demande d’informations.


 

 


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 853 – 28/04/2019

LA UNE BIOTECHS VÉTÉRINAIRES : COMME CHIENS ET CHATS AVEC LES VC ? ESSENTIEL : …