Accueil / BIOTECH / 15H BIOTECH EXPRESS jeudi : Bristol-Myers Squibb, Celgene, Genfit, Myokardia, DBV

15H BIOTECH EXPRESS jeudi : Bristol-Myers Squibb, Celgene, Genfit, Myokardia, DBV

Bristol-Myers Squibb acquiert Celgene pour 74 milliards de dollars. L’opération devrait être finalisée au troisième trimestre 2019. Ce rachat de l’entreprise pharmaceutique américaine va permettre au géant pharmaceutique d’étoffer son pipeline. Les deux compagnies cumulées possèdent 9 produits actuellement sur le marché, et elles faisaient toutes deux partie du top 10 mondial en terme d’opération de R&D. Bristol-Myers prévoit un bénéfice de 15 milliards de dollars en revenus annuels issus du pipeline en phase finale de Celgene.

Genfit (GNFT) signent un accord de licence avec Covance, la branche de la société américaine LabCorp® spécialisée dans le développement de médicaments. Le premier objectif de cet accord de licence vise à élargir l’accès du test diagnostique non-invasif développé par Genfit, NIS4, pour le déployer dans le domaine de la recherche clinique via les laboratoires centraux de Covance. Créé pour la NASH et basé sur plusieurs biomarqueurs, ce test devrait voir sa validation et son utilisation renforcée, pour générer de nouvelles données biologiques sur la pathogenèse de la NASH.

Myokardia (MYOK) biotech californienne spécialisé dans les maladies cardiovasculaires, annonce la fin de sa collaboration avec Sanofi initiée en 2014. Au total, Sanofi aura injecté 230M€ dans le développement des produits de Myokardia. Le directeur général de la biotech, Tassos Gianakakos, a précisé que la résiliation de Sanofi n’était pas liée à des résultats cliniques. Le désaccord aurait plutôt porté sur l’extension des droits commerciaux américains de son principal candidat thérapeutique, Mavacamten, ce que MyoKardia n’était pas disposé à faire. Le géant pharmaceutique détenait environ quatre millions d’actions au 31 mars 2018, représentant environ 11% du total des actions de la société.


INFOMERCIAL

Vous voulez votre numéro corporate entièrement centré sur votre entreprise, votre cluster, votre organisation pour expliquer et mettre en valeur votre stratégie, vos expertises ? Nous mettons à disposition les équipes de rédaction corporate de Biotech Finances. Vous voulez en savoir plus ? Échangeons ! Cliquez sur le lien suivant pour être appelé par nos services.  Demande d’informations.


Deux semaines après avoir plongé de plus de 70 % en bourse suite au retrait de sa demande d’enregistrement pour son produit Viaskin Peanut auprès de la FDA, DBV Technologies (DBV) réorganise sa direction. Le Dr Hugh Sampson, Chief Scientific Officer, va occuper le poste par intérim de Chief Medical Officer, laissé vacant par le départ du Dr Lucia Septien-Velez. Julie O’Neill, ancienne vice-présidente executive d’Alexion Pharmaceuticals et membre du conseil d’administration de la biotech parisienne depuis 2017, a été mandatée avec effet immédiat pour orienter l’optimisation de l’ensemble des procédés au sein de la biotech, notamment au niveau de l’assurance qualité. Elle supervisera également le nouveau dépôt prévu de la demande d’autorisation de mise sur le marché (BLA) pour Viaskin Peanut.


Voir aussi

AU SOMMAIRE DE BIOTECHFINANCES n° 857 – 27/05/2019

LA UNE MD START III : DE L’ACCÉLÉRATION À LA COURSE DE FONDS ESSENTIEL : monde, …