samedi 30 mai 2020


15 h Biotech Express jeudi : Bercy, Genfit, Biocorp, Safe Orthopaedics, Pact&Partners, France Biotech

Par Rédaction , dans Gratuit NEWSLETTER 15h BE , le 9 février 2020

Ce soir pour notre conférence de 19H nous accueillons Jacky Vonderscher, CEO d’Enyo pharma. Vous inscrire : ICI

Bercy annonce que les entreprises qui font dons de matériel sanitaire (masques, gels hydroalcooliques, tenues de protection et respirateurs) à des établissements de santé, à des établissements sociaux et médico-sociaux qui accueillent des personnes âgées, handicapées ou atteintes de pathologies chroniques, à des professionnels de la santé ou à des services de l’État et des collectivités territoriales, pourront déduire la TVA supportée à l’occasion de l’acquisition ou de la fabrication de ces matériels. Compte tenu des circonstances, les obligations déclaratives pour bénéficier de cette tolérance seront allégées.

Genfit (GNFT) a commenté aujourd’hui ses résultats financiers et cliniques. Ses revenus 2019 s’élèvent à 40,9 M€, l’essentiel provenant du paiement initial de 35M€ reçu de la part de Terns Pharmaceuticals pour les droits d’exploitation d’elafibranor dans la NASH et la PBC en Chine. Les dépenses de R&D restent stables à 66 M€.  Fin décembre, la biotech spécialiste des maladies métaboliques et pathologies hépathiques associées, disposait d’une trésorerie de 277MM€, en augmentation par rapport à l’année précédente grâce notamment à la levée de fonds sur le Nasdaq réalisée en mars 2019. Au niveau du pipeline, l’annonce des résultats intermédiaires de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT est désormais attendue d’ici à la fin du mois de mai. Tous les autres essais cliniques ont été suspendus ou reportés en raison du COVID-19.

Biocorp (ALCOR) publie ses comptes annuels. Son chiffre d’affaires atteint 8,4 M€ en 2019, en progression de 117% en raison du partenariat mondial contracté avec Sanofi en juillet 2019 concernant le dispositif Mallya dédié aux stylos à insuline. Son résultat net ressort positif de 960 K€ contre une perte de 5,3 M€ en 2018. Cette profitabilité est atteinte avec un an d’avance par rapport au plan stratégique de la société. A la fin de l’année dernière, la trésorerie disponible s’élevait à 2 M€.

Safe Orthopaedics (ALSAF), maintient son chiffre d’affaires stable au premier trimestre 2020 à 1,1M€, malgré l’impact de la crise sanitaire en Europe et à l’ajournement des chirurgies non urgentes. Sur la période janvier-février, les ventes augmentent de 9% mais elles ralentissent à partir de mars. A l’issue du premier trimestre 2020, la trésorerie brute s’établit à 0,54 M€. Depuis juillet 2019, la medtech spécialiste des technologies prêtes à l’emploi pour la chirurgie du dos, a signé un contrat de financement de 12,45M€. Le solde du financement s’élève aujourd’hui à 8,1 M€.


 


Conférence covid19h avec le soutien de France Biotech (info www.biotech-finances.com)